Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Kawasaki monte en puissance avec la nouvelle Ninja

Kawasaki monte en puissance avec la nouvelle Ninja

Kawasaki monte en puissance avec la nouvelle Ninja

Après une délicate saison d´apprentissage, Kawasaki compte bien laisser son empreinte sur la catégorie reine en 2004. Confiés à Garry McCoy et Andrew Pitt en 2003, les prototypes MotoGP du constructeur japonais ont trop rarement brillé à l´arrière du peloton. Pour leur deuxième campagne, les dirigeants de la firme estiment avoir fait les efforts nécessaires pour progresser de manière significative.

`L´an dernier, Kawasaki disputait sa première saison complète dans la disicpline. Ce fut une saison pleine de défis, mais qui nous a permis d´acquérir une expérience précieuse´ explique Shinichi Morita, président de la branche `véhicules´ de Kawasaki.

`Pour notre deuxième saison, les perspectives sont enthousiasmantes. Cette année, nous accueillons deux nouveaux pilotes, Alex Hofmann et Shinya Nakano, et notre projet bénéficiera de leur enthousiasme et de leur expérience´.

`Le travail de développement effectué l´an dernier nous a permis de construire une nouvelle Ninja ZX-RR, plus performante. L´équipe s´est adaptée au rythme du MotoGP et aux circuits ; avec cette expérience, chaque membre va désormais pouvoir se concentrer sur son travail et oeuvrer à l´unisson avec le reste de l´équipe´.

`La physionomie du plateau MotoGP a évolué, et la saison 2004 s´annonce particulièrement excitante. Kawasaki est prêt à relever le défi qui l´attend. Après notre première saison, nous sommes prêts à accélérer le mouvement et hisser nos machines aux avant-postes´.

La Ninja ZX-RR 2004 dispose du même 4-cylindres en ligne 990cc utilisé l´an dernier, mais son châssis est complètement nouveau. Il a été conçu en collaboration avec Eskil Suter et Suter Racing Technology, en Suisse. Ce nouveau châssis s´est révélé plus performant que son prédécesseur lors des essais hivernaux, et le partenariat avec la firme suisse a permis d´améliorer le processus de développement de la machine.

`Le nouveau châssis a été développé conjointement par Kawasaki et SRT, et il est produit en Europe´ explique Harald Eckl, manager du team Fuchs Kawasaki. `Un des avantages de ce nouveau partenariat est de pouvoir communiquer plus directement, nous pouvons donc réagir plus rapidement et accéder aux demandes des pilotes, en termes de modifications, plus efficacement´.

`Un groupe d´ingénieurs issus du département châssis, au Japon, sont venus en Europe et leur intégration à la structure européenne, mais aussi leur adaptation à notre vision de la compétition, est une étape importante de notre programme MotoGP. Cela a pour conséquence de permettre aux ingénieurs Kawasaki restés au Japon de se concentrer sur le développement du moteur, facteur crucial dans nos chances de succès´.

Autre changement majeur dans le team Kawasaki, le changement de pneumatiques : selon Eckl, le passage de Dunlop à Bridgestone devrait être un autre facteur de progrès. `Avoir les bons pneus est vital en MotoGP, surtout quand on voit le rythme auquel progressent la puissance et les performances globales des machines´.

`Il faut des pneus offrant un maximum de grip et une bonne durée de vie, sans quoi il serait difficile d´être compétitif. Bridgestone a démontré son savoir faire en Formule 1 et malgré leur expérience limitée en MotoGP, ils ont déjà prouvé que leurs produits avaient un potentiel énorme´.

`Les performances des gommes Bridgestone pendant l´intersaison furent très impressionnantes, surtout en termes d´homogénéité et de longévité. Je pense que nous aurons donc un avantage sur certains circuits, en fin de course´.

La Kawasaki Ninja ZX-RR en chiffres

Moteur
Type : 4-cylindres en ligne, 4 temps
Cylindrée : 990cc
Distribution : 2 ACT, 4 soupapes par cylindres
Alimentation : Injection électronique
Puissance : Supérieure à 220 ch à 14500 tr/min
Transmission
Boîte six vitesses - cassette
Transmission primaire par engrenages
Transmission secondaire par chaîne
Lubrification par carter humide

Partie cycle
Cadre double poutre alu
Suspension avant : fourche téléscopique inversée
Suspension arrière : monoshock
Carénage carbone
Roues AV/AR : 16´5.
Pneus Bridgestone
Frein avant : 2 disques carbone 305mm, étriers à 4 pistons
Frein arrière : 1 disque acier ventilé 220mm, étrier à piston simple

Poids à sec : + de 145 kilos
Capacité réservoir : 23,8 litres

Fournisseurs Lubrifiants : Fuchs Silkolene
Pneus : Bridgestone
Freins : Brembo
Echappement : Akrapovic
Acquisition de données : 2D Datarecording
Suspensions : Ohlins
Embrayages : Suter Racing Technology
Bougies : NGK
Pignons : VAZ
Chaîne : RK
Radiateur : Simantke.

Tags:
MotoGP, 2004, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›