Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin inaugurera son nouveau 16,5 avant à Welkom

Michelin inaugurera son nouveau 16,5 avant à Welkom

Michelin inaugurera son nouveau 16,5 avant à Welkom

La concurrence progressant constamment, Michelin n´a pas compté ses efforts pendant l´intersaison. Le manufacturier de pneus clermontois a participé à de nombreuses séances d´essais en Europe, en Asie et en Australie et a mis au point une nouvelle version de son pneu avant de 16,5 pouces, concept introduit l´an dernier en MotoGP.

Plus léger, le nouveau pneu 16,5 garantit de meilleures sensations au pilote et des changements de cap plus précis et plus rapides. Nicolas Goubert, responsable de la compétition moto chez Michelin, est confiant quant au potentiel de ce nouveau produit, qui effectuera ses débuts en Grand Prix sur l´exigeant Phakisa Freeway de Welkom.

`La grosse différence entre ce pneu et le 17 pouces, c´est le poids,´ explique Goubert. `Notre but était de concevoir un pneu plus léger afin d´obtenir des motos plus légères à piloter. L´idée est de permettre à nos pilotes de balancer la moto d´un côté à l´autre plus rapidement. Nos premiers résultats sont bons et presque tous nos pilotes ont adopté le 16,5 pouces. Certains vont continuer avec le 17 parce qu´il faut parfois du temps avant de se sentir à l´aise avec un nouveau pneu avant. Les premières courses seront primordiales. Ce n´est en effet qu´en course que les pilotes peuvent vraiment prendre la mesure de la performance d´un pneu.´

`Pas de grosses révolutions sur notre pneu arrière cette année, juste un développement continu afin d´en améliorer la gomme et d´autres aspects... Mais nous travaillons dur pour suivre le rythme des motoristes. Les motos les plus rapides dépassent les 340 km/h aujourd´hui, et nous pensons qu´elles iront encore plus vite à l´avenir.´

Comme tous les pilotes MotoGP du camp Michelin, Nicky Hayden a consacré une bonne partie des essais hivernaux à l´évaluation du nouveau 16,5 pouces, qui se différencie du classique 17 pouces par une inertie moindre du fait d´un diamètre légèrement inférieur, et une empreinte au sol élargie.

`C´est la grosse évolution de la saison,´ estime Hayden. `Nous sommes arrivés à bien le faire fonctionner cet hiver et pour nous, c´est le pneu à utiliser en course. Avec ce pneu, j´ai plus de confiance en entrée de courbe. En rentrant sur les freins, le 16,5 pouces me permet d´être plus agressif sur l´avant. La confiance est donc meilleure. Le pneu arrière Michelin a aussi progressé. Il donne plus d´adhérence, sur l´angle comme à l´accélération, et d´avantage de feeling.´

Le jeune pilote américain attend avec impatience la première course de la saison, qui se déroulera dimanche prochain sur le Phakisa Freeway de Welkom, circuit hôte du Grand Prix betandwin.com d´Afrique du Sud. `J'aime bien Welkom, je m'y suis senti très à l'aise l'an dernier,´ explique Hayden. `C´est un circuit qui devrait également me réussir cette année. C´est une piste à l´américaine. Elle est étroite et technique et il faut obligatoirement attaquer fort. Les pneus y sont très importants car le revêtement est abrasif. Mais c´est vrai qu´aujourd´hui, vu la puissance et le poids de nos motos, les pneus sont un facteur décisif sur toutes les pistes.´

`Ici, il faut quand même savoir économiser ses pneus. L´an dernier, je ne pouvais pas m´offrir ce luxe. C´était ma première saison en MotoGP et ma seule tactique était d´accélérer à fond et de tout tenter ! J´espère avoir plus de temps cette année pour penser à ce genre de choses. Il est important de bien gérer ses pneus pour pouvoir se battre dans les derniers tours, surtout si on est aux avant-postes.´

La course de dimanche risque de se jouer dans un secteur précis selon Hayden, secteur où les pneus jouent un rôle important. `Les trois virages à droite juste avant les stands,´ révèle l´américain. `Si on arrive à bien les négocier et à garder une bonne vitesse pour ensuite aborder la ligne droite, on peut espérer faire un bon temps. Les pneus chauffent vraiment beaucoup à cet endroit.´

`Welkom et Phillip Island sont les deux circuits les plus difficiles au niveau pneu,´ confirme Goubert. `Il faut des pneus très résistants à Welkom pour encaisser des températures de fonctionnement très élevées. Les trois virages à droite vers la fin du tour font beaucoup chauffer les pneus. La moto est longtemps sur l´angle dans cette partie du circuit. Welkom est aussi dur pour le pneu avant que pour l´arrière. C´est le genre de circuit sur lequel un pilote doit savoir économiser ses pneus.´

`Avant, la piste était très bosselée et très glissante. Puis le revêtement a été refait l´an dernier. On espère que l´adhérence n´a pas trop baissée depuis, bien qu´il soit normal de voir un nouveau revêtement perdre rapidement en adhérence. L´an dernier, le grip était supérieur à la moyenne. Mais difficile de prévoir comment il sera cette année.´

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›