Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Journée contrastée pour les frères Roberts

Journée contrastée pour les frères Roberts

Journée contrastée pour les frères Roberts

La deuxième séance de qualifications aura réservé des sorts bien différents aux deux frères Roberts. L'expérimenté Kenny, vainqueur à Jerez en 2000, a signé le meilleur temps de l'après-midi au guidon de sa Suzuki chaussée de pneus Bridgestone, tandis que Kurtis, un des rookies du plateau 2004, a très peu tourné sur la Proton KR V5 et figurait parmi les plus lents.

"Je termine en bonne position, malgré les problèmes que nous rencontrons ce week-end" expliquait Kenny, qui doit se contenter de la dixième place de la grille avec le temps signé vendredi sur piste sèche. "Il faudrait que la piste soit complètement sèche ou complètement humide, et la météo annonce de la pluie. J'espère que ce ne sera pas entre les deux."

"Cette journée n'a servi à rien, on a juste tourné en attendant que les conditions s'améliorent ou s'empirent. Il y a des jours comme ça ! Nous n'avons pas pu anticiper ce que nous aurions dû faire, mais juste réagir selon le comportement de la moto."

"L'ordre de la grille était déjà établi. Je ne pense que la pluie soit un avantage, à cause de notre frein moteur et d'autres choses. Parfois la pluie permet de surmonter certains problèmes, tandis que d'autres pilotes font des fautes plus facilement, ce qui pourrait jouer en notre faveur, mais en termes de compétitivité, cela ne fera pas de différence." "J'espèrais me débarasser de cette poisse lors de ce Grand Prix" commentait Kurtis, crédité du 19è temps lors de la seconde séance de qualifications et qui s'élancera depuis le fond de la grille dimanche après-midi. "J'ai à peine bouclé 50 tours au guidon de la nouvelle moto depuis le début de l'année, et aujourd'hui, la météo et des soucis techniques ont fait que je n'ai pu boucler que 12 tours ce matin et 13 cet après-midi."

"Je n'ai pris la piste qu'au bout d'un quart d'heure cet après-midi, et j'ai tout de suite dû rentrer pour changer de moto. J'ai quand même progressé un peu en quelques tours… surtout au niveau confiance et sensations. J'essaie de retrouver les sensations que j'avais eu l'an dernier aux essais de Valence, mais cela prend du temps."

"Ce serait bien qu'il fasse beau, j'attends beaucoup des essais que l'on effectuera lundi, après la course. Il y avait quand même du mieux aujourd'hui, j'étais à peu près dans les mêmes temps que Nobu, ce qui est pas mal."

"L'équipe travaille dur, je n'insisterai jamais assez là-dessus, et je n'ai pas épuisé trois dirt bikes la semaine dernière pour rien. Ça finira par payer."

Tags:
MotoGP, 2004, GRAN PREMIO MARLBORO DE ESPAÑA, Kurtis Roberts

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›