Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi s'accroche à la pole

Rossi s'accroche à la pole

Rossi s'accroche à la pole

Valentino Rossi partira de la pole position pour la deuxième fois consécutive, après que la dernière séance de qualifications du Grand Prix Marlboro d'Espagne ait été perturbée par une météo capricieuse. Des averses intermittentes ont empêché les pilotes d'améliorer leurs chronos de vendredi, mais aussi de travailler sur la mise au point de leurs machines, les conditions de piste variant en permanence.

La séance fut principalement dominée par Max Biaggi, avant que Kenny Roberts Jr ne se hisse à la première place au guidon de la Suzuki chaussée de Bridgestone. Les gommes japonaises se sont révélées très efficaces sur un asphalte piégeux, comme le confirme le troisième temps de Shinya Nakano, sur Kawasaki. Troy Bayliss était particulièrement à son aise dans ces conditions : l'australien fut l'un des rares pilotes capables de se rapprocher des temps de vendredi, avec le deuxième meilleur chrono de la séance.

Tirer la moindre conclusion de cette séance relève de la gageure, les prévisions météos annonçant de nouvelles averses pour la course de dimanche. Sur la grille de départ, Rossi précèdera Sete Gibernau (Telefonica Movistar Honda) et son coéquipier Carlos Checa (Gauloises Fortuna Yamaha). En deuxième ligne, on retrouvera les pilotes du team Camel Honda, Max Biaggi et Makoto Tamada, respectivement équipés de pneus Michelin et Bridgestone. Comme à Welkom, Shinya Nakano prendra le départ depuis la sixième place. Le reste de la grille est aussi resté inchangé par rapport à vendredi, et les pilotes du team WCM, Michel Fabrizio et Chris Burns, n'ont pas pu améliorer leurs chronos pour tenter de se qualifier dans dans la limite des 107%. En effet, le règlement sportif édicté par la FIM stipule "[qu']afin d'être qualifié pour la course, un coureur doit avoir obtenu un temps au moins égal à 107% du temps enregistré par le coureur le plus rapide de sa classe."

Tags:
MotoGP, 2004, GRAN PREMIO MARLBORO DE ESPAÑA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›