Achat de billets
Achat VidéoPass

L'expérience fait la différence en MotoGP

L'expérience fait la différence en MotoGP

L'expérience fait la différence en MotoGP

Si le Grand Prix Marlboro d'Espagne disputé la semaine dernière à Jerez a démontré la supériorité de la Honda RC211V sur le mouillé, la première épreuve européenne de la saison a aussi prouvé que l'une des clés du succès en MotoGP, et plus particulièrement sur le mouillé, restait l'expérience.

Avec une moyenne d'âge de 32 ans et 31 semaines, les trois premiers de la course espagnole, Sete Gibernau, Max Biaggi et Alex Barros, composent le podium "le plus âgé" depuis le Grand Prix d'Autriche 1977, où les trois premiers furent Jack Findlay (42 ans), Max Wiener (30 ans) et Alex George (28 ans), pour une moyenne d'âge de 33 ans et 26 semaines.

A eux trois, Gibernau, Biaggi et Barros totalisent 539 Grands Prix, et figurent parmi les pilotes ayant remporté le plus de courses sans jamais avoir remporté de titre dans la catégorie reine. Randy Mamola avait gagné treize courses sans devenir champion ; Biaggi compte douze victoires, précédant Luca Cadalora (8 victoires), Barros et Gibernau, qui ont chacun six victoires à leur actif.

Pour la 32è fois d'affilée, un pilote s'étant déjà imposé dans la catégorie a remporté la victoire. Le dernier pilote ayant remporté une "première victoire" est Tohru Ukawa, vainqueur à Welkom en 2002. La plus longue série de courses sans nouveau vainqueur est de 35 Grands Prix, disputés entre le Grand Prix de Tchécoslovaquie 1966 et le Grand Prix d'Italie 1969.

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›