Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Mike di Meglio sous le feu des projecteurs au Mans

Mike di Meglio sous le feu des projecteurs au Mans

Mike di Meglio sous le feu des projecteurs au Mans

Mike di Meglio s'apprête à courir au Mans pour son Grand Prix "à domicile", où il sera suivi de près par le public et les médias qui le considèrent déjà comme l'un des plus grands espoirs du motocyclisme français. Un tel optimisme est difficile à remettre en cause après le début de saison prometteur du plus jeune pilote de la catégorie 125. Mike di Meglio s'était qualifié en première ligne à Welkom et avait rallié l'arrivée en cinquième position, avant d'être victime – comme tant d'autres, des conditions météo à Jerez.

Le jeune toulousain espère revenir aux avant-postes pour son Grand Prix national, mais admet que rester concentré sera une tâche délicate. "Il y aura beaucoup de monde au Mans et il y aura un peu de pression" explique di Meglio, seul pilote français engagé en 125 cette année. "J'en ai déjà parlé à mes mécaniciens et on va aborder ce Grand Prix comme n'importe quelle autre épreuve. Je serai un peu plus motivé vu que je serai "chez moi", mais je me donne toujours à 100% à chaque course."

"Etre le seul français de la catégorie est quelque chose de spécial, mais ce n'est pas une pression supplémentaire : je sais que je dois faire de mon mieux à chaque course."

"Je n'ai pas souvent piloté sur ce circuit, en fait personne n'y court souvent. Je n'y ai disputé qu'une course de Championnat de France, et le Grand Prix de l'an dernier. Les espagnols et les italiens courent tout le temps sur les circuits qui accueillent les GP, mais en France, ce n'est pas la même chose."

Les supporters de Mike di Meglio ne sont pas seulement ses compatriotes français, une partie de sa famille suivant ses exploits depuis l'Italie. "Je me sens un peu italien, comme ma famille. Pas tout à fait italien, sicilien pour être plus précis : j'ai encore de la famille en Sicile." L'an dernier, di Meglio a connu une première campagne difficile marquée par un changement d'équipe en cours de saison ; ne disposant pas d'une machine de premier ordre, il a dû se contenter de la 28è place du général avec 5 points. Son arrivée au sein du team Globet.com Racing dirigé par le pilote italien Gino Borsoi lui a permis de se révéler comme l'un des plus prometteurs pilotes de la catégorie. "L'équipe est plus soudée. Ils s'occupent bien de moi et je fais tout mon possible pour qu'ils me comprennent. Nous essayons d'obtenir une bonne moto et j'attaque en permanence afin d'être au top. Je sais qu'il y aura des hauts et des bas, mais nous progressons dans la bonne direction… et j'espère qu'il n'y aura pas trop de bas !"

"En piste, Gino m'aide de temps en temps, il ne ferme pas les gaz comme le font d'autres pilotes dès que l'on se met derrière eux. Il me montre ensuite la télémétrie et nous faisons des comparaisons afin de mieux comprendre ce qu'il se passe, et après chaque séance, nous parlons de ce qui s'est passé et des éventuels problèmes."

"Il m'apprend beaucoup. En Afrique du Sud, j'étais à son niveau puis il m'a laissé passer ; son expérience m'a beaucoup servi. J'espère que ce cas de figure se présentera à nouveau afin que j'apprenne encore plus."

Tags:
125cc, 2004, Mike Di Meglio

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›