Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jessica Campos se fait une place dans un monde d'hommes

Jessica Campos se fait une place dans un monde d'hommes

Jessica Campos se fait une place dans un monde d'hommes

En croisant Jessica Campos dans le paddock, vêtue de l'uniforme de l'équipe NC World Trade, on pourrait facilement la prendre pour une attachée de presse ou une hôtesse, seules rôles habituellement ouverts aux femmes dans cet univers fortement masculin. Campos est en fait la seule "mécanicienne" du Championnat du Monde : elle officie en tant qu'ingénieur châssis de la Yamaha de Taro Sekiguchi, un travail dont elle a longtemps rêvé.

"J'adore la compétition moto depuis que je suis toute petite, mais être une femme est un handicap dans ce milieu. Arriver à ses fins est plus difficile" explique Jessica. "J'ai eu cette idée quand j'étais plus jeune et j'ai orienté mes études vers la mécanique. J'ai travaillé dur pour en arriver là, car c'est ce qui m'intéresse par dessus tout."

"J'ai débuté en Championnat de Catalogne, et mon objectif était de poursuivre mon chemin jusqu'au Championnat du Monde. Maintenant que j'y suis, je veux progresser et apprendre."

Jessica assure ne jamais avoir rencontré le moindre problème dans le paddock du fait d'être une femme, mais admet que ses collègues ont mis un peu de temps à s'y habituer.

"Les premiers jours, c'est un peu bizarre pour eux, mais on s'y habitue. Je fais mon travail et je ne pense pas vraiment au fait que je sois la seule femme de l'équipe. Je me concentre sur ce que j'ai à faire !"

"Au début, ils ne savent pas comment se comporter – par exemple, à la fin de chaque journée, quelqu'un doit balayer le garage, et je ne vais pas y couper pour la simple raison que je suis une femme. Nous faisons ça à tour de rôle et je veux aider comme tout le monde."

Tags:
250cc, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›