Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes MotoGP soumis à la volonté des cieux

Les pilotes MotoGP soumis à la volonté des cieux

Les pilotes MotoGP soumis à la volonté des cieux

Toujours aussi capricieuse, la météo hollandaise a fait des siennes dès mercredi après-midi, alors que le paddock du Championnat du Monde MotoGP se regroupait à Assen. Des nuages menaçants et des orages intermittents ont en effet rythmé cette journée de préparatifs, et plongé dans le doute bon nombre de pilotes.

Tandis que certains priaient pour un ciel dégagé et un Gauloises Dutch TT disputé sur le sec, d'autres se sont déjà résignés à composer avec n'importe quelles conditions – du moment qu'elles tournent en leur faveur. Chaque année, l'imprévisible météo de la région est le principal acteur de l'incontournable étape batave du Championnat.

Sete Gibernau, vainqueur à Assen sous la pluie en 2003, fait partie de ceux qui veulent être parés à toute possibilité. « Mon but est de trouver les réglages qui me permettront d'être performant quelle que soit la météo. Il faut être prêt à tout » commentait le leader du classement général, vainqueur cette année à Jerez sur le mouillé et au Mans sur le sec, mais battu en conditions mixtes par Valentino Rossi au Mugello.

« On aborde une période cruciale de la saison, avec quatre courses en cinq semaines. Il faut marquer autant de points que possible et ne surtout pas se relâcher » ajoutait l'espagnol, qui a accompagné Ruben Xaus et Shane Byrne lors d'une visite d'un moulin à vent local dans l'après-midi.

Rossi, qui compte cinq points de retard sur Gibernau au classement général, aborde le Dutch TT dans un état d'esprit similaire, quoique son indifférence se borne au vendredi après-midi. « Cela m'est égal s'il pleut pendant les qualifications, car nous devons tourner sur le mouillé pour mieux cerner les limites de la moto » expliquait l'italien, déjà vainqueur de trois courses alors qu'il dispute sa première saison avec Yamaha.

« J'espère toutefois que l'on courra sur le sec samedi. Aujourd'hui, j'ai visité le quartier général de Yamaha à Amsterdam et j'ai pu voir à quel point tout le monde travaille dur. La moto progresse beaucoup, et j'espère pouvoir me battre à nouveau pour la victoire. »

L'australien Troy Bayliss s'est dit soulagé d'être arrivé aux Pays Bas ‘d'un seul morceau', après avoir été victime d'une lourde chute il y a deux semaines à Catalunya. Le pilote Ducati a souffert de multiples contusions au dos et au cou, et a même été touché au visage. « Se maintenir en bonne condition physique va être très important pour les semaines à venir, car il y a beaucoup de points en jeu » déclarait Bayliss, qui s'est déjà imposé à Assen, en Championnat du Monde Superbike.

« J'ai testé un nouveau moteur à Catalunya après la course, et il a vraiment un caractère de Ducati. C'est un nouveau pas en avant et on devrait le constater ce week-end. »

Tags:
MotoGP, 2004, GAULOISES TT ASSEN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›