Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Checa et Melandri reviennent sur leur accrochage

Checa et Melandri reviennent sur leur accrochage

Checa et Melandri reviennent sur leur accrochage

Dimanche après-midi, suite à leur accrochage à Rio, Carlos Checa et Marco Melandri ont fait le point et ont conclu que le jeune italien était seul responsable de lincident.

Les deux pilotes Yamaha, engagés par deux teams différents mais sous les mêmes couleurs de Fortuna, sont entrés en contact au sixième tour quand Melandri a essayé de dépasser Checa pour le gain de la neuvième place. Les deux pilotes sont passés dans lherbe, ce qui coûta deux places à Checa, tandis que Marco Melandri reprit la piste en dix-septième position.

Marco a perdu larrière et na pas pu freiner correctement pour me dépasser expliquait Checa, qui sest classé à la dixième place. Il est parti tout droit et ma touché au passage. Heureusement, je lavais vu venir alors que jallais plonger. Jai redressé la moto, il y a eu contact et nous sommes sortis de la piste.

Heureusement, il ny a pas eu de dommage, et je ne pense pas que cela ait vraiment affecté le résultat final. Jaurais peut-être alors pu dépasser Capirossi, mais je naurais pas pu poursuivre à ce rythme, car jétais déjà à bloc.

Melandri a reconnu sa faute, caractéristique dun week-end frustrant pour le camp Yamaha qui a vu son leader Valentino Rossi abandonner sur chute. Alors que je me battais contre Checa, jai perdu le contrôle de ma machine et je suis sorti de la piste. Jai perdu beaucoup de temps confirmait lex-Champion du Monde 250, qui a dû se contenter de la treizième place.

Ensuite, jai eu des problèmes avec ma visière, qui se sont accentués ; à sept-huit tours de larrivée, je ny voyais plus grand chose. Je nai pas réussi à trouver de bonnes sensations ce week-end. La moto était vraiment difficile à contrôler, que ce soit pour moi ou pour les autres pilotes Yamaha.

Checa faisait écho aux propos de Melandri, regrettant de ne pas avoir pu trouver les réglages qui auraient pu lui permettre de se battre dans le groupe de tête. Nous avons fait des modifications tout au long du week-end, et lors du warm-up, je nétais toujours pas à laise ajoutait lespagnol.

Ce fut un week-end difficile. Dès le début, nous avons eu un mauvais feeling, et cela nétait jamais arrivé depuis le début de la saison.

Tags:
MotoGP, 2004, Carlos Checa, Marco Melandri

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›