Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Klaus Nöhles paré pour un GP national "rêvé"

Klaus Nöhles paré pour un GP national 'rêvé'

Klaus Nöhles paré pour un GP national "rêvé"

Membre de l'équipe Aprilia Germany en tant qu'ingénieur en acquisition de données au début de la saison, jamais Klaus Nöhles n'aurait imaginé revêtir à nouveau son cuir à l'occasion de son Grand Prix national devant plus de 100000 spectateurs.

Après que son compatriote Christian Gemmel ait subitement annoncé qu'il mettait fin à sa carrière, l'expérimenté pilote allemand a été appelé en urgence par le team Kiefer Castrol Honda pour courir à Assen et à Rio. Après avoir convaincu, Nöhles devrait disputer le reste de la saison, y compris son Grand Prix à domicile, ce week-end au Sachsenring.

« Tout est arrivé très vite » explique Nöhles. « L'équipe m'a demandé si je voulais piloter la moto et j'ai répondu ‘C'est un rêve, j'ai toujours envie de piloter, mais je n'ai pas pu trouver de sponsors pour cette année'. Nous avons trouvé une solution avec Aprilia afin de rompre mon contrat d'ingénieur et je reviens en tant que pilote. C'est parfait pour moi. »

Malgré son envie de renouer rapidement avec ses habitudes, Nöhles admet qu'il doit effectuer la transition en douceur, après avoir passé deux saisons sans courir. « Je pense qu'il faut un peu de temps, surtout pour piloter la Honda. En 250, je n'ai couru que sur Aprilia et il faut que je m'adapte. »

« Petit à petit, je retrouve mes repères. Je pense qu'il aurait été plus facile si j'avais changé de machine plus tôt, mais après deux ans depuis ma dernière course en 250, il faut que j'avance pas à pas. »

21è à Assen puis 16è à Rio, Nöhles rêve de marquer ses premiers points de l'année en Allemagne, afin d'aborder la deuxième moitié de la saison en pleine confiance. « J'ai toujours décroché mes meilleurs résultats au Sachsenring. Je me suis déjà qualifié en première ligne ici. Comme c'est mon Grand Prix à domicile, c'est toujours un peu spécial. Je suis content de pouvoir piloter et ne pas rester assis derrière un ordinateur. »

« Je pense que l'essentiel est d'être régulier et viser le top 15. Il faut que je trouve mes marques, que je sois à l'aise avec la machine, mais aussi dans mes relations avec mes mécaniciens. Si après, cela me permet de faire de bons résultats, ce serait parfait. »

Tags:
250cc, 2004, VELTINS MOTORRAD GP DEUTSCHLAND

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›