Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La lutte reprend au Sachsenring

La lutte reprend au Sachsenring

La lutte reprend au Sachsenring

La lutte pour la suprématie dans la catégorie MotoGP se poursuit ce week-end avec la huitième manche d'une palpitante saison, sur le circuit du Sachsenring, en Allemagne. Les organisateurs de l'épreuve ont d'ores et déjà annoncé une affluence record pour le Veltins Motorrad GP Deutschland, supérieure aux 204000 spectateurs enregistrés l'an dernier alors qu'il ne reste plus que quelques billets disponible à la vente.

Toute l'attention sera portée sur le duel qui oppose Valentino Rossi et Sete Giberrnau, ainsi que leurs constructeurs respectifs, Yamaha et Honda. L'an dernier, les deux pilotes s'étaient affrontés en Allemagne sur Honda. L'espagnol s'était alors imposé avec 0.060s d'avance sur Rossi après l'avoir dépassé dans le dernier virage.

Les deux hommes arrivent ce week-end en Allemagne après avoir tous deux abandonné sur chute au Brésil. Ce double abandon s'est bien évidemment traduit par un status quo en tête du Championnat, avec, comme après Assen, les deux pilotes totalisant tous deux 126, mais avec Rossi leader à la faveur du nombre de victoires.

Tandis que Gibernau peut s'appuyer sur le souvenir de sa victoire de l'an dernier, il faut noter que le Sachsenring ne figure pas parmi les circuits préférés de Rossi, même s'il s'y est imposé en 250 et en MotoGP. Avec Estoril et Motegi, le Sachsenring est l'un des trois seuls circuits où Rossi n'a jamais réussi à décrocher la pole position. Sur un circuit où les dépassements sont difficiles et où la position de grille est cruciale, on peut compter sur le Champion du Monde en titre pour tenter d'inverser la tendance.

Deuxième à Rio, Max Biaggi se maintient dans la course au titre, avec seulement treize points de retard sur les hommes de tête. Au Brésil, l'italien est devenu le dixième pilote de l'histoire de la discipline à atteindre la barre des 50 podiums.

Parmi ces 50 podiums, il en a décroché trois au Sachsenring, dont une victoire en 2001. Une nouvelle victoire ce week-end, cap de la mi-saison, serait un résultat idéal pour couronner ses sept arrivées consécutives dans les points depuis le début de la saison – une performance seulement égalée par Colin Edwards et Loris Capirossi.

Si Rossi, Gibernau et Biaggi restent les principaux animateurs du Championnat, Makoto Tamada a prouvé qu'il tenait sa place parmi les meilleurs d'un plateau MotoGP très relevé, en triomphant la semaine dernière sur le circuit Nelson Piquet.

En plus d'entrer dans l'histoire en décrochant la première victoire de Bridgestone et en mettant à mal la domination de Michelin – invaincu depuis la victoire de Simon Crafar sur Dunlop à Donington en 1998, Tamada a aussi mis un terme à une série de 37 courses consécutives sans ‘nouveau vainqueur' dans la catégorie reine. Son compatriote Tohru Ukawa fut le dernier pilote parvenant à décrocher sa première victoire en MotoGP, à Welkom en 2002.

Tags:
MotoGP, 2004, VELTINS MOTORRAD GP DEUTSCHLAND

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›