Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La rivalité Rossi-Biaggi reprend de plus belle

La rivalité Rossi-Biaggi reprend de plus belle

La rivalité Rossi-Biaggi reprend de plus belle

Après une période "creuse", la rivalité opposant Max Biaggi et Valentino Rossi a été ravivée par la victoire du romain au Sachsenring, qui lui a permis de revenir à un point du Champion du Monde en titre.

Biaggi n'a pas caché son mécontentement quand il a dû prendre place aux côtés de Rossi lors de la conférence de presse de jeudi. L'ambiance est vite devenue délétère, les deux pilotes étant questionnés au sujet de la polémique de l'an dernier : Rossi s'était vu infliger une pénalité de dix secondes pour avoir dépassé sous les drapeaux jaunes, bien après avoir célébré sa victoire à Donington. Cette décision avait offert la victoire sur le tapis à vert à Biaggi. Lors de la conférence de presse, il a été demandé aux italiens si l'échange des trophées avait eu lieu.

"Je l'attends… je l'attends encore" a révélé Biaggi.

"Il est encore chez moi" a alors lâché Rossi, non sans sourire.

"Je le reprendrai bientôt… et je lui donnerai le trophée de la deuxième place" conclut Biaggi, laconique.

Au sujet d'une dernière course de la saison éventuellement décisive pour l'attribution du titre, Biaggi a commenté : "Peut-être que ce sera le cas… Je le pense. Ça se jouera peut être dans la dernière course. J'espère que ce sera le cas, ce serait intéressant et il y aura plus de monde en lice que d'habitude."

Rossi partageait l'avis de son compatriote, sans oublier de mentionner un autre prétendant au titre, absent à la conférence de presse mais encore bien placé. "Je pense que c'est possible, car il n'y a qu'un point d'écart entre nous deux après huit courses. Nous nous battrons peut-être pour le titre à Valence. Sete sera peut-être de la partie."

Pour voir l'intégralité de la conférence de presse, à laquelle ont aussi participé Nicky Hayden et Neil Hodgson, cliquez sur le lien ci-dessus.

Tags:
MotoGP, 2004, CINZANO BRITISH GRAND PRIX, Valentino Rossi, Max Biaggi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›