Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Kawasaki replonge à Donington

Kawasaki replonge à Donington

Kawasaki replonge à Donington

Classé en quinzième position à l'issue du Cinzano British GP, Shinya Nakano n'aura glané qu'un seul point pour le team Fuchs Kawasaki Racing, tandis que son coéquipier Alex Hofmann s'est contenté de la dix-neuvième place. Un week-end frustrant pour les deux pilotes, qui avaient terminé dans le top 10 une semaine plus tôt, offrant à la jeune équipe son meilleur résultat.

En trois jours, Nakano et Hofmann n'ont pas réussi à adapter la Ninja ZX-RR aux spécificités du tracé de Donington, et la course de 30 tours a rapidement tourné à la mise à l'épreuve pour les deux pilotes. "Ce fut une course très difficile, et je n'ai pas pu courir à mon plein potentiel. Ce fut comme cela dès les essais libres de vendredi" a déclaré Nakano, qui s'était qualifié en douzième position. "L'équipe a beaucoup travaillé sur les réglages, sans jamais trouver le compromis idéal pour Donington. Dès le premier tour, je n'avais pas assez de motricité et je ne pouvais pas attaquer. Je n'étais pas en confiance, mais je pense qu'un point est mieux que rien du tout. C'est décevant, mais nous avons trois semaines pour préparer la prochaine course et tenter de faire un meilleur résultat."

Après un hors-piste à Redgate, Hofmann s'est appliqué à finir la course. "J'ai fait un bon départ et j'ai pu dépasser plusieurs pilotes. J'étais à l'aise lors des cinq premiers tours : je pensais pouvoir attaquer et conserver ma position pour finir dans les points" a expliqué l'allemand. "C'est alors que je me suis rendu compte que l'adhérence à l'arrière commençait à se dégrader. La moto a commencé à glisser, et au neuvième tour, j'ai freiné un peu tard dans le premier virage, alors que la piste était un peu humide. Je suis passé par le bac à gravier sans trop de problèmes, mais je me suis retrouvé dernier. Après cela, je voulais tout simplement finir la course ! Nous devons encore progresser si nous voulons être bons sur ce circuit."

"Une semaine après notre meilleur Grand Prix de la saison, ce n'est évidemment pas un bon résultat" a commenté Harald Eckl, manager du team Kawasaki. "Nous avons encore beaucoup de travail à faire. Les virages lents ne conviennent pas à notre moteur, mais nous continuons de travailler afin de progresser dans ce secteur, mais aussi à tous les niveaux. Les pilotes ont fait de leur mieux, nous n'avons pas pu trouver le bon équilibre."

Tags:
MotoGP, 2004, CINZANO BRITISH GRAND PRIX, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›