Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Kenny Roberts et Suzuki, vers le bout du tunnel ?

Kenny Roberts et Suzuki, vers le bout du tunnel ?

Kenny Roberts et Suzuki, vers le bout du tunnel ?

L'une des plus grosses surprises de la première partie de la saison 2004 fut la pole position de Kenny Roberts à Rio, au guidon de la Suzuki chaussée de Bridgestone. Depuis la conquête du titre mondial en 2000, le pilote américain et le constructeur japonais ont connu une période difficile, mais un retour au premier plan semble enfin envisageable.

« Nous commençons à trouver des solutions aux problèmes rencontrés lors des dernières saisons » commente Roberts, qui n'est plus monté sur le podium depuis 2002 et dont la dernière victoire remonte au GP disputé au Motegi en 2000. « Cette progression se manifeste d'abord par une amélioration des performances en qualifications, car on sort plus facilement un tour rapide. »

« On pourrait avoir l'impression que les résultats se sont améliorés du jour au lendemain, mais en fait, nous avons avancé de manière progressive. Concrétiser en course est une autre histoire ; il nous reste encore beaucoup de travail. »

« De mon point de vue, je constate que les choses ont évolué lentement et progressent petit à petit. Soudainement, je signe une pole et les gens pensent que nous avons progressé d'un coup. C'est vrai que nous sommes passés à un autre niveau, mais nous sommes encore en difficulté quand il s'agit de la course, il nous manque encore de la puissance et de la motricité. »

Pour voir l'intégralité de l'interview de Roberts, qui évoque aussi le rôle d'Erv Kanemoto, de Bridgestone, ainsi que l'évolution de sa campagne, cliquez sur le lien ci-dessus.

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›