Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Porto profite de la trêve en Argentine

Porto profite de la trêve en Argentine

Porto profite de la trêve en Argentine

Disposant d'une trêve de trois semaines entre les neuvième et dixième manches du Championnat du Monde 250, l'argentin Sebastian Porto s'accorde une période de répit avec sa famille, en Amérique du Sud. Au cours de la saison, le pilote Aprilia réside près de Barcelone, mais dès que l'occasion se présente, il retourne auprès des siens dans son pays natal.

« On est en plein hiver ici, mais je suis surtout venu pour me reposer et passer du temps avec ma famille » explique Porto. « Je passe beaucoup de temps loin des miens et j'apprécie toujours de pouvoir les retrouver. Je ne sais pas si je ferai un détour avant de rentrer en Europe, mais pour le moment, je suis content d'être chez moi, je me relaxe et je fais aussi un peu d'exercice. »

« Il faut que je travaille un peu, car la blessure que je me suis faite au Mugello n'est pas totalement guérie. A cause de ce problème, je n'ai pas pu m'entraîner à fond ; je ne suis pas en mauvaise forme, mais pas encore à 100% de ma condition optimale. C'est pour cela que ce break est le bienvenu, je peux recharger les accus. »

« Jusqu'ici, ma saison s'est bien passée. Il faudra attendre la fin de la saison pour se prononcer sérieusement. Disons que ce fut une bonne première moitié de saison. J'ai gagné deux courses, et j'ai fait cinq poles en neuf Grands Prix. Il faut continuer comme cela lors de la deuxième moitié de la saison afin de rester dans la lutte pour le titre jusqu'à la dernière course. »

« Les moments forts furent mes deux victoires bien sûr, surtout la première, au Mugello. Honda avait gagné trois courses d'affilée, mais j'ai pu gagner la course nationale d'Aprilia. Le pire, ce fut globalement, le manque de régularité de la moto. En France, elle ne marchait pas comme elle aurait dû et j'ai chuté. A Barcelone, cela ne s'est pas trop bien passé non plus, tandis qu'au Brésil, elle m'a lâché à deux tours de l'arrivée. A part ces courses, la moto a bien marché et j'ai régulièrement été dans le top 3. J'espère que cela va continuer. »

« Mon objectif est de remporter le Championnat. J'ai encore mes chances : il y a un écart de 52 points avec le leader, revenir ne sera pas facile, mais ce n'est pas impossible non plus. J'espère avoir un peu plus de chance que jusqu'ici. On peut se planter sur une ou deux courses, mais je me battrai jusqu'à la fin. »

Tags:
250cc, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›