Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

L'an dernier en MotoGP

L'an dernier en MotoGP

L'an dernier en MotoGP

L'an dernier, le Championnat MotoGP avait été marqué par plusieurs arrivées très serrées, comme en France et en Allemagne, mais la quatrième victoire de Valentino Rossi, à Brno, l'avait non seulement vu couper la ligne d'arrivée avec moins d'une seconde d'avance sur Sete Gibernau, mais aussi offrir un spectacle fantastique.

Les principaux acteurs de la course avaient été le duo Rossi-Gibernau sur Honda et les deux pilotes Ducati, Troy Bayliss et Loris Capirossi. L'australien avait effectué le meilleur départ du peloton pour mener le premier tiers du Grand Prix, jusqu'au déclenchement des hostilités.

Le quatuor de tête ne cessa d'échanger positions et trajectoires et voyait Loris Capirossi remonter au troisième rang, avant qu'un problème mécanique au 13ème tour ne le contraigne à l'abandon, le quatrième de la saison. Bayliss se retrouva alors seul derrière les deux Honda, mais jamais à plus d'une seconde et demie.

La course de Rossi ne fut pas parfaite. Un moment décroché en quatrième position, le champion du monde sembla plus tendu qu'à l'habitude, ne se facilitant pas la tâche en commettant plusieurs fautes. Rossi et Gibernau se partagèrent les erreurs dans les deux derniers tours et Rossi lança une attaque dans les derniers virages, conservant l'avantage jusque sous le drapeau à damier.

Derrière Bayliss, qui décrocha son troisième podium de la saison, Max Biaggi, vainqueur à sept reprises à Brno, ne fut qu'un membre distant du groupe de tête, ne constituant jamais une menace sérieuse pour les leaders. Une erreur le fit même reculer au cinquième rang, position qu'il occupait au final, derrière le premier pilote Yamaha, Carlos Checa. Nicky Hayden décrocha une solide sixième place, devant Alex Barros, Tohru Ukawa, Makoto Tamada et Marco Melandri.

Le triomphe de Rossi fut précieux psychologiquement (cela faisait quatre courses qu'il n'avait pas gagné) mais aussi mathématiquement. Après cette course, il comptait 34 points d'avance Gibernau, suivi à 37 points par Biaggi.

Tags:
MotoGP, 2004, GAULOISES GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›