Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Blata ouvre ses portes à motogp.com

Blata ouvre ses portes à motogp.com

Blata ouvre ses portes à motogp.com

Au lendemain de la course de Brno, motogp.com a fait étape à l'usine Blata, constructeur tchèque de mini-bikes. La marquée créée par Pavel Blata sera présente en MotoGP en 2005, ayant récemment passé un accord avec l'équipe WCM qui alignera une MotoGP animée par un V6. Blata, déjà représenté au niveau sportif dans le Championnat d'Europe de Mini-bikes, produit annuellement 25000 machines, qui sont distribuées dans plus de 50 pays.

En s'associant avec WCM pour disputer le Championnat du Monde MotoGP, Blata tient l'opportunité d'accéder à une renommée internationale tout en relevant un excitant défi technologique. "Nous sommes très fiers de construire un moteur V6 MotoGP, et pour mener ce projet à bien, nous aurons à franchir de nombreux obstacles. C'est quelque chose de très important pour notre production," explique M. Blata.

Peter Clifford, manager du team WCM, évoque l'idée, audacieuse, de s'attaquer aux favoris de la catégorie avec un V6 inédit. "Nous comptions fabriquer un nouveau moteur basé sur le quatre cylindres que nous utilisons actuellement, mais en passant à six cylindres. Toutefois, il nous fallait un partenaire, nous avons déjà rencontré assez de difficultés pour faire le quatre cylindres et nos finances, tout comme notre potentiel technique, est limité. Je ne connaissais Blata qu'en tant que constructeur de mini-bikes, comme tout le monde. Lors d'une réunion avec Pavel Blata, on s'est vite rendu compte que l'on allait dans la même direction, que l'on avait une approche similaire de la compétition. Je lui ai un peu forcé la main, lui suggérant de se mettre rapidement en train. Il s'est chargé de tout et a accepté de relever le défi, ce qui est parfait pour les deux parties." Clifford a tenu à préciser que ce projet s'inscrivait dans une politique à long terme : "Nous savons que ce sera difficile. Nous en avons fait l'expérience lors des deux dernières saisons, mais ce ne fut pas une surprise. Ce ne sera pas différent cette fois, mais Blata ne vient pas en MotoGP pour tenter sa chance et repartir si ça ne convient pas. Ils veulent s'engager sur le long terme, et comme nous, ils sont prêts à passer par une période d'apprentissage. Nous savons où nous nous situons par rapports aux grands de la catégorie, les Honda, Yamaha et Ducati. Nous sommes à l'autre bout de la grille, mais sans relever de défi, on ne saurait jamais ce que l'on peut accomplir. Ce n'est pas seulement un partenariat avec un constructeur. Nous nous engageons avec la République Tchèque et nous sommes fiers de participer à ce projet."

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›