Achat de billets
Achat VidéoPass

Edwards vise la victoire

Edwards vise la victoire

Edwards vise la victoire

Depuis qu'il a découvert, à la veille de la trêve estivale, les vertiges du podium MotoGP à Donington Park, Colin Edwards ne fait qu'en redemander. Malgré une rentrée discrète à Brno – où il s'est classé septième, l'ex Champion du Monde de Superbike veut monter sur le podium d'Estoril, et pas sur n'importe quelle marche : seule une victoire pourra le satisfaire.

La "Tornade Texane" veut livrer une fin de saison ébouriffante : l'américain est confiant, assure qu'il sablera le champagne à nouveau et promet à ses supporters qu'il fera tout pour décrocher sa première victoire en Grand Prix d'ici la fin de l'année.

"Quand on croît en soi-même autant que moi ou que les autres gars du peloton, je pense que l'on a une passion bien particulière : celle de la victoire" déclare Edwards. "C'est tout ce qui compte. Deuxième, troisième, c'est premier et deuxième perdants. Ça ne m'intéresse pas."

"Il faut rester concentré, solide ; dès que l'on commence à se dire qu'un autre est plus fort que soi, il vaut mieux remballer et rentrer chez soi, car courir ne rime plus à rien dans ce cas. Il faut rester positif, j'y suis parvenu tout au long de ma carrière et cela a toujours marché."

Edwards est un habitué des fins de campagnes explosives : pour remporter son dernier titre de Champion du Monde de Superbike, il avait enchaîné neuf victoires lors des neuf dernières courses de la saison 2002, rattrapant ainsi le leader du Championnat, Troy Bayliss. Aujourd'hui, le Championnat est trop avancé pour voir l'américain troubler Valentino Rossi, Sete Gibernau et Max Biaggi dans la course au titre, mais son ‘historique' laisse présager un bon final.

"Je n'ai jamais été du genre à être costaud dès la première course. Il me semble qu'en général, je ne trouve mon rythme qu'à la mi-saison. Je ne sais pas si ça vient de moi ou s'il y a autre chose, que l'on commence alors à bien exploiter la moto."

"Maintenant, j'ai l'impression que l'année ne fait que débuter. Je veux gagner toutes les courses. Je n'ai pas du tout l'impression que l'on arrive sur la fin… Peut-être que ce sera le cas une fois à Valence , dans le dernier tour, mais pas avant !"

Ce week-end, le Grand Prix Marlboro du Portugal lui offrira un cadre favorable à ses ambitions, un circuit qu'il avait découvert et apprécié l'an dernier, avec Aprilia.

"Ce circuit me va bien. Il y a des passages assez lents, d'autres plus rapides. C'est un bon circuit, il peut y avoir pas mal de vent, mais cela fait partie du jeu, tout le monde se retrouve dans les mêmes conditions. La ville est agréable. C'est vraiment un endroit sympa pour courir."

Pour voir cette interview dans son intégralité et revivre les images fortes de la saison d'Edwards, cliquez sur le lien ci-dessus.

Tags:
MotoGP, 2004, GRANDE PREMIO MARLBORO DE PORTUGAL, Colin Edwards

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›