Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Garry Taylor : « Nous ne sommes pas encore au top »

Garry Taylor : « Nous ne sommes pas encore au top »

Garry Taylor : « Nous ne sommes pas encore au top »

Avant d'embarquer pour Estoril, qui accueillera ce week-end le Grand Prix Marlboro du Portugal, Garry Taylor, responsable de l'équipe Suzuki, revient sur les progrès récemment enregistrés par ses troupes. Kenny Roberts et John Hopkins ont en effet démontré la vélocité de la GSV-R lors du dernier Grand Prix, en République Tchèque, avant de consacrer deux journées à la mise au point de la 990cc japonaise après l'épreuve.

"Il n'y a pas eu de ‘révolution' au niveau matériel, mais ces essais se sont très bien passés," déclare Taylor. "Nos pilotes ont surtout travaillé sur la mise au point de la machine ; ils ont découvert certaines choses qui nous seront utiles au Portugal, où la moto doit être maniable. Gregorio Lavilla, notre pilote essayeur, a testé les nouveaux Bridgestone et son bilan était très positif."

"Il semblerait que l'on se rapproche des autres à chaque course ; à Brno, Kenny et John tournaient presque aussi vite que les meilleurs. Mais nous ne pouvons pas nous permettre de verser dans la complaisance : nous ne sommes pas encore au top."

"L'usine travaille dur sur le développement de la machine ; l'équipe en fait de même pour exploiter au mieux chaque nouvelle pièce, chaque nouvelle idée. Ce n'est pas évident, mais c'est un défi excitant. Nous sommes tous impatients de voir ce que cela va donner au Portugal et lors des prochaines courses."

Roberts confirme les progrès de la GSV-R, tout en restant prudent : « Nous avons démontré sur divers circuits que la vitesse était là. Les essais de Brno nous ont appris beaucoup, nous avons fait de véritables progrès, mais nous avons encore besoin de travailler avant de passer au niveau supérieur. »

« L'an dernier, nous avions rencontré quelques difficultés à Estoril, rappelle l'américain. Mais cette année, certains circuits nous ont livré un sort différent par rapport à la saison dernière, je ne vais donc pas m'avancer… Il s'agira, comme d'habitude, de préparer au mieux la moto et d'être dans le coup en course. On y arrive, petit à petit. »

Tags:
MotoGP, 2004, GRANDE PREMIO MARLBORO DE PORTUGAL

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›