Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes d'Antin à la découverte du Motegi

Les pilotes d'Antin à la découverte du Motegi

Les pilotes d'Antin à la découverte du Motegi

Ruben Xaus et Neil Hodgson abordent cette semaine une nouvelle étape de leur première saison en Championnat du Monde MotoGP : ils découvriront ce week-end le Twin Ring Motegi, dans le cadre du Grand Prix Camel du Japon. Si Hodgson avait déjà couru en 500cc dans les années 90, il a pu constater cette année que le calendrier avait évolué de manière significative et a dû apprendre de nombreux tracés. Ce sera encore une fois le cas au Japon.

Victime d'un incident mécanique à Estoril, Hodgson s'est reposé chez lui, sur l'Ile de Man, avant de partir pour le Japon.

"C'est dommage de ne pas avoir terminé la course au Portugal, mais je dois me concentrer sur la suite et j'ai hâte d'aller au Motegi," déclare Hodgson. "Je n'ai jamais couru sur ce circuit. Arriver sur un nouveau circuit sans aucune référence est toujours difficile, mais la seule façon de progresser, c'est travailler dur dès le début du week-end."

"Je suis confiant, on devrait retrouver le niveau de compétitivité que l'on avait à atteint à Donington et à Brno. Mon objectif est de terminer la course, parmi les douze premiers de préférence."

Son coéquipier au sein de l'équipe d'Antin Ducati, Ruben Xaus, a lui aussi été contraint à l'abandon en raison d'une panne au Portugal, mais le rookie espagnol a souvent montré qu'il pouvait être dans le coup quand la malchance l'épargne.

"J'ai quitté Estoril sur une déception, comme à chaque fois que l'on ne termine pas une course, mais j'ai démontré que je pouvais me battre dans le deuxième groupe. Il me faut juste un peu de temps et plus d'expérience, car découvrir un nouveau circuit est un challenge délicat," estime Xaus.

"Le week-end prochain, nous serons au Motegi, et c'est encore un nouveau circuit, car au Japon, je ne connais que le circuit de Sugo. Je vais encore partir de zéro, mais le tracé n'a pas l'air trop compliqué. Sans contretemps, nous devrions pouvoir exploiter chaque séance afin d'être prêts pour la course"

Tags:
MotoGP, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›