Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le MotoGP entame sa tournée orientale

Le MotoGP entame sa tournée orientale

Le MotoGP entame sa tournée orientale

Le Motegi accueillera ce week-end la première des quatre courses qui se succéderont outre-mer au cours des cinq prochaines semaines : le Grand Prix Camel du Japon.

Avant de revenir en Europe à la fin octobre pour la course de Valence, le Championnat MotoGP fera étape au Japon, au Qatar, en Malaisie et en Australie. Cette tournée transocéanique pourrait être décisive dans l'attribution du titre, qui semble pour le moment promis à Valentino Rossi.

Le Champion du Monde en titre a décroché au Portugal sa sixième victoire de la saison, sur un total de onze courses. L'italien ne semble pas parti pour baisser sa garde alors que Yamaha commence à entrevoir un titre qui lui échappe depuis 1992.

Au lendemain de la course d'Estoril, les hommes de la marque aux diapasons sont restés au Portugal pour tester un nouveau système d'échappement. Satisfait par son matériel, Rossi semble paré pour affronter l'armada des Honda dans leur jardin.

Sete Gibernau, son principal rival dans la course au titre, s'est aussi vu proposer un nouveau système d'échappement par Honda. Toutefois, l'espagnol a décidé de disputer les prochaines courses avec la machine qui lui a permis de gagner trois courses cette année. Dans le cadre des essais d'Estoril, Gibernau a eu l'occasion de peaufiner les réglages de sa Honda RC211V avant de relever un défi de taille : réduire l'écart de 29 points le séparant de Rossi.

Au Japon, Gibernau devra se méfier avant tout des autres pilotes Honda. Au Portugal, Makoto Tamada et Alex Barros lui ont pris des points précieux en le reléguant en quatrième place, et ils devraient briller à nouveau au Motegi.

L'an dernier, Tamada fut privé de son deuxième podium en MotoGP : classé troisième, le japonais fut disqualifié en raison d'un accrochage avec Gibernau. En 2002, Barros s'était imposé alors qu'il courrait pour la première fois au guidon de la Honda RC211V.

Tamada fait figure de favori pour son Grand Prix à domicile : seul Rossi a marqué plus de points depuis que le japonais s'est imposé à Rio. Une deuxième victoire devant son public tomberait à point nommé pour le consacrer parmi l'élite des pilotes MotoGP.

Toujours dans le camp Honda, Nicky Hayden – qui l'an dernier, hérita de la troisième place après la disqualification de Tamada, sera de retour après avoir manqué la course du Portugal en raison d'une fracture de la clavicule. Le britannique Shane Byrne reprendra aussi le guidon au Motegi : le pilote Aprilia a été indisponible pendant près d'un mois suite à une chute à Brno.

Du côté de chez Proton KR, Kurtis Roberts est toujours indisponible : l'américain, blessé au poignet, a été opéré récemment et ne devrait reprendre la piste qu'au Qatar ou en Malaisie.

Le Grand Prix Camel du Japon sera marqué par le retour de Tohru Ukawa et d'Olivier Jacque, qui avaient tous deux quitté la scène des Grands Prix à la fin de la saison 2003. Le japonais, désormais pilote essayeur du HRC, disposera d'une version ‘laboratoire' de la Honda RC211V, préfigurant le millésime 2005. Olivier Jacque, ex-Champion du Monde 250, sera lui au guidon de la Moriwaki.

Max Biaggi, vainqueur au Motegi l'an dernier après être parti de la pole, a vu ses derniers espoirs de disputer le titre à Rossi et à Gibernau s'envoler lorsqu'il a chuté au premier tour de la course d'Estoril. Ce week-end, l'italien disputera son 180è Grand Prix consécutif.

Marco Melandri franchira lui aussi une étape importante : le jeune pilote Yamaha effectuera son 100è départ en Grand Prix depuis ses débuts en 1997. L'an dernier, il avait décroché son meilleur résultat de l'année au Motegi : il s'était classé cinquième après avoir bouclé le premier tour en dix-neuvième position.

Tags:
MotoGP, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›