Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Poncharal évoque l'avenir de Tech3

Poncharal évoque l'avenir de Tech3

Poncharal évoque l'avenir de Tech3

Comptant parmi les cinq équipes ‘non officielles' disposant de deux places sur la grille MotoGP, l'équipe Tech3 dirigée par Hervé Poncharal voit son avenir soumis aux décisions de ses commanditaires et pourrait acquérir une nouvelle dimension en 2005.

L'équipe française, qui aligne actuellement Marco Melandri et Norick Abe, a eu sa part de succès cette année, avec deux podiums pour Melandri, à Catalunya et à Assen. Hervé Poncharal espère assurer la pérennité de Tech3 en tant que satellite de l'équipe officielle Yamaha, avec une position redéfinie.

Alors que Yamaha et Altadis sont en négociations pour la saison 2005, Poncharal admet que les cinq dernières courses de la saison – dont quatre outre-mer, seront cruciales. Il évoque aussi le rôle que pourrait endosser Tech3 : évaluer et faire ‘mûrir' de jeunes espoirs issus des Championnats 250 et 125.

« Je ne pense pas que le fait d'être loin de l'Europe ajoute une quelconque pression. Mais une chose est sûre : les contrats de nos deux pilotes arrivent à terme à la fin de l'année et nous approchons aussi de la fin de notre contrat avec Yamaha et Altadis, » explique Poncharal.

« La fin de saison sera intéressante. Souvent, à cette époque, certains pilotes voient leur position au sein de leur équipe remise en cause, et soudainement, il se révèlent bien plus performants qu'ils ne l'ont été depuis le début de la saison. Et puis, comme c'est la fin du Championnat, tout le monde va donner un coup de collier. »

« Tout le monde sait que les dernières courses sont celles qui comptent le plus pour les team managers, les sponsors et les pilotes, à l'heure de prendre une décision pour la saison suivante. On devrait assister à une fin de saison passionnante, avec de belles courses. »

« De notre côté, le premier point à régler concerne notre sponsor. Nous faisons partie du programme Altadis-Yamaha et personne n'ignore les négociations menées entre Yamaha Japon et Altadis. Nous sommes dans l'expectative ; nous espérons que ces négociations connaîtront une issue favorable et que nous pourrons conserver le soutien d'Altadis. »

« Une fois que cela sera réglé, nous devrons envisager la question des pilotes, tout en gardant à l'esprit que l'équipe officielle est là pour gagner des courses et le Championnat. De notre côté, notre rôle sera de soutenir l'équipe officielle, en permettant à de jeunes pilotes issus des catégories 250 et voire même 125 de débuter en MotoGP. Cela nous permettrait de les évaluer et si le potentiel est là, ils pourraient ensuite accéder à l'équipe officielle. Pour notre équipe, je pense qu'il s'agit d'un projet très intéressant. »

Tags:
MotoGP, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›