Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi s'attend à un week-end difficile au Motegi

Rossi s'attend à un week-end difficile au Motegi

Rossi s'attend à un week-end difficile au Motegi

Pour son retour sur les terres de Honda, Valentino Rossi a admis qu'il s'attendait à disputer l'épreuve la plus difficile de la saison. Le Motegi, où Rossi a décroché deux victoires et deux deuxièmes places en quatre participations, semble taillé sur mesure pour les puissantes Honda, mais le pilote italien espère pouvoir maintenir ou accentuer son avance en tête du Championnat.

"D'ici la fin de la saison, chaque course est cruciale. La course du Motegi sera très importante et ce sera peut-être la plus difficile pour nous," concède Rossi, qui occupe la première place du classement général avec 29 points sur Gibernau. "Il s'agit d'un circuit Honda, et ils pourront compter sur un pilote ‘wildcard' supplémentaire. Rester devant tout ce monde sera difficile, mais je vais essayer. L'accélération est essentielle sur ce circuit ; il y a trois lignes droites que l'on négocie en cinquième, une que l'on passe en sixième. J'espère que nous trouverons la puissance nécessaire."

"Ce n'est pas mon circuit préféré, mais je vais faire de mon mieux. Les Grands Prix lointains sont un peu plus difficiles, car on a toujours ses petites habitudes en Europe. On a son motor-home, on se change dans le camion de l'équipe, où on a toutes ses affaires. Là, c'est différent, on se sent un peu isolé."

"Je pense que le Championnat pourrait se jouer lors de la dernière course, mais je préfèrerais que ce ne soit pas le cas ! Gagner à Estoril était très important, car en République Tchèque, Gibernau avait été très fort."

"L'an dernier au Motegi, il y avait cinq Honda aux cinq première places. Ce sera dur pour nous, mais toute l'équipe veut décrocher une victoire, on va tout faire pour y arriver !"

Pour voir Rossi au guidon de la dernière version de la YZR-M1, dans le cadre des essais qui avaient lieu la semaine dernière à Estoril, cliquez sur le lien ci-dessus.

Tags:
MotoGP, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›