Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Un tour du Twin Ring Motegi…

Un tour du Twin Ring Motegi…

Un tour du Twin Ring Motegi…

Figurant depuis maintenant cinq ans au calendrier MotoGP, le Twin Ring Motegi est une épreuve très particulière du Championnat du Monde. Les installations du circuit et la qualité de construction sont remarquables, mais le tracé très géométrique contraste fortement avec l'impressionnant paddock.

Un revêtement plat et peu abrasif procure un bon niveau d'adhérence, mais les nombreux virages en deuxième, reliés par de courtes lignes droites, mettent l'accent sur le freinage et l'accélération. Les pilotes adoptent donc des réglages similaires à ceux utilisés au Mans, même si les deux circuits se distinguent par des dénivellations différentes.

Depuis avril 1999 et le premier GP organisé au Twin Ring Motegi, Michelin a trusté toutes les poles, victoires et podiums mis en jeu sur le circuit japonais.

"Les paramètres les plus importants à Motegi sont l'accélération et le freinage," explique Nicolas Goubert, le responsable compétition moto Michelin. "Le tracé n'est pas apprécié des pilotes. Il est trop artificiel. Mais le GP du Japon représente chaque année un sacré défi pour nous parce que notre principal concurrent y court à domicile. La bagarre est donc toujours dure. Mais nous avons gagné tous les grands prix ici, sur le sec comme sur le mouillé."

"Depuis trois ans, Motegi est programmé tard dans la saison. Cette fois, c'est plutôt à la fin de l'été qu'en plein automne, ce qui devrait nous faciliter un peu la vie car la piste sera sans doute plus chaude."

"Motegi étant un circuit de gros freinages, nous y utilisons un pneu avant plus rigide que d'habitude. C'est sûrement notre pneu le plus rigide de toute la saison. Comme les pilotes ont tendance à adopter des réglages de suspension plus durs, ils ont un peu moins de feeling. Mais au moins le revêtement est à la fois bon et adhérant. Même quand il pleut. Motegi est un circuit récent et la piste ne s'est pas encore trop dégradée. En plus, la Formule Un n'y vient pas. (Des courses d'Indycar y sont organisées, mais sur une piste en ovale dédiée)."

"Le freinage étant très important ici, je ne pense pas que notre pneu avant de 16,5 pouces sera beaucoup plus performant que le 17 pouces que nous utilisions l'an dernier. Idem pour notre pneu arrière dont l'empreinte est plus large. La plupart des courbes étant assez courtes et le principal point fort du pneu portant sur le grip sur l'angle, les avantages de nos nouveaux pneus se feront sans doute moins sentir qu'ailleurs. Je ne m'attends donc pas à une grosse amélioration au niveau du temps de course. Cette année, on a généralement amélioré de 15 à 30 secondes. A Motegi, je ne pense pas qu'on dépasse les 15 secondes. Mais qui sait ? J'espère bien me tromper."

Pour effectuer un tour du Twin Ring Motegi en caméra embarquée, cliquez sur le lien ci-dessus.

Tags:
MotoGP, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›