Achat de billets
Achat VidéoPass

Le Motegi, première étape de la tournée « outre-mer »

Le Motegi, première étape de la tournée « outre-mer »

Le Motegi, première étape de la tournée « outre-mer »

Le Grand Prix Camel du Japon marque le début de la tournée « outre-mer » du Championnat du Monde MotoGP. L'étape japonaise, au Motegi, sera en effet suivie par des déplacements au Qatar, en Malaisie et en Australie. Cette tournée constitue une période-clé du Championnat : 100 points sont à prendre en l'espace de cinq semaines, avant que le MotoGP ne rentre en Europe pour la dernière course de l'année, à Valence.

Ce week-end, Valentino Rossi, leader du Championnat du Monde, retrouve le terrain de jeu favori de Honda, le constructeur qu'il a quitté l'an dernier pour rejoindre le camp rival, Yamaha.

L'italien, qui compte 29 points d'avance sur Sete Gibernau en tête du général, a admis qu'il serait difficile de battre les pilotes Honda au Motegi, base d'essais privilégiée de la marque à l'aile dorée.

"Ce sera difficile, comme toujours… et peut-être même encore plus !" a déclaré Rossi, qui avait terminé à la deuxième place en 2003, malgré un passage hors-piste.

"L'an dernier, il y avait quatre Honda aux quatre premières places. Ce fut une sacrée bagarre, pas seulement avec Biaggi et Gibernau, mais aussi avec Tamada et Hayden. Melandri avait fait une bonne course avec la Yamaha, il avait terminé cinquième. Notre moto ne devrait donc pas être trop mal sur ce circuit. Pour le moment, il fait beau, j'espère que ce sera le cas tout au long du week-end."

Après avoir terminé quatrième à Estoril, Gibernau devra tout tenter pour réduire l'écart sur Rossi, mais au Motegi, l'homme à surveiller est l'un des favoris locaux : Makoto Tamada. Poleman pour la première fois de sa carrière et classé deuxième derrière Rossi au Portugal, le japonais veut frapper un grand coup sur son terrain.

"Je suis en grande forme," assure Tamada. "Les pneus conviennent bien à ce circuit, tout comme la moto. Je veux jouer la victoire – Valentino s'est un peu trop amusé à mes dépens lors de la dernière course, cette fois, c'est à mon tour !"

Un autre japonais est bien décidé à briller devant son public, il s'agit du fer de lance de l'équipe Kawasaki, Shinya Nakano. Comme Tamada, il dispose de pneus Bridgestone et croît fermement au potentiel des gommes japonaises.

"Hier, j'ai visité l'usine Bridgestone et ils m'ont promis de préparer un pneu spécial pour le Motegi. Je sais que le public attend cette course avec impatience, c'est donc une bonne occasion pour démontrer le potentiel de la Kawasaki."

Pour voir l'intégralité de la conférence de presse, cliquez sur le lien ci-dessus.

Tags:
MotoGP, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›