Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Dovizioso surnage lors d'un GP chaotique

Dovizioso surnage lors d'un GP chaotique

Dovizioso surnage lors d'un GP chaotique

Contraint à l'abandon au Portugal, Andrea Dovizioso est revenu au premier plan de la catégorie 125 en s'imposant lors du Grand Prix Camel du Japon 125, une course marquée par de nombreux incidents et qui fut marquée par une interruption sur drapeau rouge.

Au départ, Hector Barbera vira en tête au premier virage, devant Casey Stoner, Dovizioso et Roberto Locatelli ; l'australien de KTM fut prompt à passer en tête, mais fut tout aussi rapidement trahi par sa mécanique : levier de vitesse cassé, il abandonna.

Dovizioso se porta alors en première position et creusa rapidement l'écart sur ses poursuivants, Locatelli et Barbera. Le vétéran italien décrocha rapidement l'espagnol pour se lancer à la poursuite de son compatriote, tandis que Barbera, vainqueur au Portugal, se vit rejoindre par Simone Corsi, Mika Kallio et Jorge Lorenzo.

Au neuvième tour, Andrea Ballerini, alors 13è, chuta à la sortie du dernier virage. Si l'italien sortit indemne de l'accident, sa moto fut pulvérisée quelques secondes plus tard par Imre Toth, incapable d'éviter la moto abandonnée au milieu de la piste. La piste étant jonchée de débris, la direction de course décidait d'interrompre la course.

Après une interruption de plus de 20 minutes, un nouveau départ a vu le Grand Prix réduit à 13 tours, la première partie de la course ne servant qu'à établir la nouvelle grille. Pour le deuxième départ, la première ligne était composée de Dovizioso, Locatelli et Corsi, tandis que Barbera – à l'instar de Lorenzo, ne fut pas en mesure de rejoindre la grille à temps pour le ‘tour de chauffe', ce qui le relégua en fond de grille.

Malgré un bon départ de Locatelli, Dovizioso est resté au contact et les deux pilotes se sont échangés la première place à plusieurs reprises. Dovizioso était aux commandes au dernier tour de la course, quand Locatelli chuta avant même d'avoir pu tenter de reprendre l'avantage ; l'ex-Champion du Monde parvint à reprendre la piste pour franchir la ligne d'arrivée en 14è position.

« Ce fut une course difficile, » commentait Dovizioso, qui a porté son avance en tête du Championnat à 45 points sur Barbera et à 52 points sur Locatelli. « J'étais très rapide dans la première partie de la course, mais ç'allait moins bien après le deuxième départ. Je suis resté dans le sillage de Locatelli puis j'ai tenté ma chance et je suis passé, je voulais vraiment jouer la victoire. Il a chuté au dernier tour, c'est dommage, mais je ne peux être que satisfait par ce résultat. » Pas moins de six pilotes étaient en lice pour la troisième place du podium : Fabrizio Lai, Kallio, Corsi, Mirko Giansanti et Steve Jenkner. La chute de Locatelli a permis à Lai, guidon de la Gilera, et Corsi, coéquipier de Dovizioso, de décrocher leur premier podium en GP.

Giansanti a terminé quatrième devant Jenkner, Simoncelli, Lorenzo et Talmacsi. Les wildcards japonais Koyama et Kuzuhara complétaient le top 10.

Tags:
125cc, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›