Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Gibernau, de justesse !

Gibernau, de justesse !

Gibernau, de justesse !

Déçu de ne finir que sixième du Grand Prix Camel du Japon, Sete Gibernau n'en était pas moins soulagé d'avoir tout de même pu marquer quelques points après avoir vécu un week-end ponctué par des problèmes de pneus. Alors que Michelin avait apporté un pneu spécifique aux violents freinages du Motegi, le pilote Telefonica Movistar Honda s'est retrouvé en difficulté tout au long du week-end.

"Nous avons eu beaucoup de problèmes, c'est mon pire Grand Prix depuis que j'ai rejoint Honda," commente Gibernau, qui a concédé dix points à Valentino Rossi.

"Dans cette situation, je ne pouvais pas faire grand chose, et je dois remercier le ciel pour avoir fini sixième – un résultat que je ne pouvais pas envisager avec les problèmes que j'ai rencontré. J'ai même failli abandonner, car j'ai eu un gros problème avec le pneu avant dès le départ et je ne savais pas si je pouvais continuer."

"Finalement, je suis allé jusqu'au bout, mais avec un pneu complètement détruit. En rentrant aux stands, quand j'ai vu l'état du pneu, j'ai réalisé à quel point j'avais été chanceux de ne pas chuter."

"Cela ne m'était jamais arrivé auparavant ; je suis convaincu que Michelin veut toujours nous fournir ce qu'il y a de mieux, mais nous devons faire marche arrière et revenir au pneu qui nous a toujours réussi."

Tags:
MotoGP, 2004, CAMEL GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›