Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin à la découverte du Qatar

Michelin à la découverte du Qatar

Michelin à la découverte du Qatar

Ce week-end, les manufacturiers de pneus MotoGP auront fort à faire : un nouveau circuit, avec un revêtement inconnu et des températures élevées, le circuit de Losail semble réunir tous les ingrédients pour faire du Grand Prix Marlboro du Qatar un rendez-vous particulièrement compliqué.

Chez Michelin, Nicolas Goubert, reponsable de la compétition moto, révèle que les pilotes disposeront d'un large choix de pneumatiques pour parer à toute éventualité. « Comme pour tout nouveau circuit, nous allons modifier notre façon de travailler habituelle, » explique Goubert. « Nous ne connaissons pas la piste, donc nous ne savons rien du revêtement ou de ce à quoi nous pouvons nous attendre en terme de comportement des pneus. Nous amènerons donc un choix de pneus plus important, du très soft au très dur. Nous serons prêts à toutes les éventualités. »

« Le circuit est en plein désert, alors que se passera-t-il si la piste est couverte de sable ? Le sable altère fortement le niveau de grip d'une piste. »

« Si la piste est sale le premier jour et ‘se nettoie' au fil du week-end, tout va bien. Mais si une nouvelle couche de sable se dépose pendant la nuit qui précède la course, ça pourrait tourner au cauchemar. »

« En ce qui concerne la chaleur, nous y sommes préparés. Nous avons déjà vu des pistes à 50 degrés. A Sepang, par exemple, ou durant les Huit Heures de Suzuka. »

« Le tracé de Losail n'a pas l'air particulier, et ne devrait donc pas nous poser de problème. Idem pour la ligne droite, certes longue, mais pas autant qu'à Monza ou sur l'ancien Hockenheim. »

« Le revêtement étant neuf, il devrait être très lisse et donc faciliter le travail de réglage des motos. Mais ce sera une course difficile pour tout le monde. Comme sur n'importe quel nouveau circuit, celui qui parvient à trouver les bons réglages avant les autres sera vraiment avantagé pour trouver les bons pneus pour la course. »

Tags:
MotoGP, 2004, MARLBORO GRAND PRIX OF QATAR

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›