Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes impressionnés par le circuit de Losail

Les pilotes impressionnés par le circuit de Losail

Les pilotes impressionnés par le circuit de Losail

A la veille du premier Grand Prix Marlboro du Qatar de l'histoire du Championnat du Monde MotoGP, les pilotes ont eu l'occasion de découvrir le circuit international de Losail et de livrer leurs premières impressions.

Plus d'un an de travaux et 47 millions d'euros auront été nécessaires pour construire ce nouveau circuit, qui permet au Qatar d'être le 27è pays hôte d'un Grand Prix depuis le début du Championnat.

Les pilotes ont été impressionnés par le complexe mis en place à Losail, aux portes de Doha, capitale du Qatar. Pour beaucoup, Losail pourrait devenir une étape majeure du Championnat du Monde, mais on attend encore le verdict de la piste, avec les essais libres qui démarreront dès demain matin.

Valentino Rossi était présent à Losail en décembre, pour assister, en qualité de Champion du Monde en titre, à la pose de la ‘première pierre'. De retour sur le site qatari, l'italien était époustouflé par le travail accompli depuis.

« La dernière fois que je suis venu ici, il n'y avait même pas d'asphalte, que du gravier, mais cet après-midi, nous avons fait le tour du circuit pour la première fois, en voiture, et la piste est vraiment très impressionnante, » déclare Rossi. « La piste est un peu sale bien sûr, mais elle devrait être nettoyée au fil des passages et des différentes séances. Il va être intéressant de voir qui va retenir le tracé le plus rapidement. »

Malgré ce nouveau cadre, Rossi sait qu'il ne peut pas se permettre le moindre relâchement : premier du classement général avec 39 points d'avance sur Gibernau, il lui reste encore quatre courses à disputer pour conserver sa couronne.

« Trois courses vont se succéder en trois week-ends, cela va être difficile pour tout le monde et surtout pour les pilotes, » poursuit Rossi. « Pour moi, l'essentiel est de rester concentré sur mon travail, jusqu'à la fin de la saison. »

Le fait de devoir apprendre un nouveau tracé constitue une complication supplémentaire pour de nombreux pilotes, mais pour Ruben Xaus, le rookie espagnol de l'équipe d'Antin Ducati, il s'agit d'une occasion idéale pour se mettre en valeur.

« Je suis content, car pour une fois, tout le monde va découvrir le circuit. Je ne me cherche pas d'excuse, mais d'habitude, selon les circuits, les autres pilotes ont plus d'expérience que moi et cette fois, le fait que l'on parte tous du même point va me simplifier la tâche. »

Son coéquipier, Neil Hodgson, faisait partie des pilotes qui ont découvert le moyen de locomotion local : le britannique, accompagné par Shinya Nakano et Loris Capirossi, s'est offert un tour du paddock à dos de chameau.

Capirossi, accidenté dès le premier virage au Motegi, sera en mesure de courir ce week-end, tout comme John Hopkins, qui s'était cassé plusieurs cotes au Japon. L'autre américain de Suzuki Racing, Kenny Roberts, sera lui absent : il sera remplacé par Yukio Kagayama, un habitué du Championnat de Superbike Britannique.

Le frère cadet de Kenny Roberts, Kurtis, sera lui aussi forfait ; James Haydon le remplacera au guidon de la Proton KR. WCM alignera à nouveau Youichi Ui aux côtés de James Ellison, tandis que Chris Burns est toujours indisponible. Jeremy McWilliams sera le seul représentant d'Aprilia au Qatar ; son coéquipier, Shane Byrne, a renoncé à disputer la suite du Championnat en vue d'une opération au poignet.

Pour voir la conférence de presse à laquelle ont participé Rossi, Xaus, Makoto Tamada, John Hopkins et Harald Eckl, cliquez sur le lien ci-dessus.

Tags:
MotoGP, 2004, MARLBORO GRAND PRIX OF QATAR

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›