Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Journée noire pour Rossi

Journée noire pour Rossi

Journée noire pour Rossi

Relégué en fond de grille après avoir écopé dune pénalité de six secondes, motivée par le fait quun membre de son équipe ait nettoyé son emplacement sur la grille de départ, Valentino Rossi semblait en mesure deffacer cet handicap pour jouer le podium. Revenu en quatrième position en lespace de quatre tours, litalien est parti à la faute alors quil suivait Colin Edwards.

« Dabord je dois dire que jai été surpris et terriblement déçu par la décision de me faire partir en fond de grille, » déclare Rossi. « Je pense quil ny avait aucun fondement dans les décisions qui ont été prises. Sur dautres courses des gens ont nettoyé leurs emplacements de départ et rien ne sest passé. En fait mon équipe na fait que ce quelle avait lhabitude de faire avec Doohan lorsque la piste était sale. Je nen savais rien jusquau moment où ça été fait. »

« Finalement en course jai commis une erreur. Javais vraiment poussé fort dans les premiers tours, en mapercevant que Colin était un peu mieux que moi lorsque jétais derrière lui. Je suis sorti large du deuxième virage et jai attrapé le gazon. Devant ils roulaient fort, mais je crois que je pouvais faire le podium. Heureusement je ne me suis pas blessé. Jai eu peur pour mes doigts, mais ce nest pas sérieux. »

Alors quil disposait de 39 points davance sur Sete Gibernau à son arrivée au Qatar, Rossi repart avec une marge réduite à 14 points après la victoire de son rival espagnol.

Les propos de Davide Brivio, team manager de Gauloises Fortuna Yamaha, faisaient écho à la déception de son pilote. « Cest une mauvaise journée. Nous quittons le Qatar sans le moindre de point, mais cela fait aussi partie de la course, » commente Brivio.

« Désormais il va nous falloir nous battre jusquà la fin du championnat. Nous étions dans la même situation au Brésil et nous nous sommes battus de toutes nos forces. Il reste trois courses et tout peut arriver. »

Tags:
MotoGP, 2004, MARLBORO GRAND PRIX OF QATAR, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›