Achat de billets
Achat VidéoPass

Barbera, mécontent de sa machine

Barbera, mécontent de sa machine

Barbera, mécontent de sa machine

Pour Hector Barbera, le Grand Prix Marlboro du Qatar fut une course à oublier. Un moteur au rendement erratique l'a handicapé dès le départ de l'épreuve. Au final, il a dû se contenter de la douzième position, cédant un peu plus de terrain au leader du Championnat, Andrea Dovizioso.

"Encore une course où la moto ne marche pas. Je ne suis pas Superman : si la moto ne marche pas, je ne peux pas faire de miracles. A chaque virage, le moteur coupait sur les ré-accélérations," explique Barbera, qui compte désormais 61 points de retard sur Dovizioso.

"Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. L'équipe travaille bien, mais parfois, la moto ne marche pas. Au Japon, elle ne démarrait pas, ici le moteur coupait dans les virages. Je n'ai rien pu faire et j'ai même pensé à rentrer aux stands. Je termine douzième, mais cela ne m'avance pas à grand chose. J'espère que ça ira mieux en Malaisie."

Tags:
125cc, 2004, MARLBORO GRAND PRIX OF QATAR

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›