Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes Ducati veulent se relancer à Sepang

Les pilotes Ducati veulent se relancer à Sepang

Les pilotes Ducati veulent se relancer à Sepang

Pour le team Ducati Marlboro, la tournée ‘outre-mer' a pris des allures de série noire : Loris Capirossi et Troy Bayliss n'ont marqué aucun point lors des deux dernières courses, au Japon et au Qatar. Le week-end dernier à Losail, les deux pilotes ont été victimes d'incidents mécaniques ; toutefois, le moral reste au beau fixe et les hommes de la firme de Borgo Panigale sont persuadés de pouvoir inverser la tendance dès cette semaine, en Malaisie.

« Les deux dernières courses ne nous ont pas réussi ! Mais nous sentons que notre heure approche, » assure Livio Suppo, directeur du team Ducati Marlboro. « L'état d'esprit est bon, la moto marche bien et nos pilotes sont prêts à attaquer. Nous attendons beaucoup de ce week-end à Sepang, nous méritons un bon Grand Prix ! »

Capirossi, qui avait signé un podium à Sepang en 2001 sur NSR500, veut tourner la page sur sa déception de Losail. En Malaisie, il devrait être totalement remis de sa blessure au pied, consécutive à sa chute au Japon.

« Sepang est un beau circuit, j'apprécie le tracé et j'espère qu'il conviendra à notre moto, » déclare Capirossi. « Avec le climat tropical, la course est toujours dure, pour les pilotes, mais aussi pour les machines et les pneus. »

« Les conditions seront similaires à celles rencontrées au Qatar, il y aura juste plus d'humidité. J'aime Sepang car c'est un circuit technique avec des virages variés – rapides, lents, en descente, en montée, il y a de tout ! Il y a aussi deux longues lignes droites, ce qui nous arrange vu que notre moto a une bonne vitesse de pointe. »

« En plus le tracé est très large, ce qui favorise la bagarre. La dernière fois que nous y avons tourné, c'était lors des essais hivernaux. Nous avions eu quelques soucis, mais la moto est bien meilleure désormais, ça devrait bien se passer. »

Troy Bayliss avait découvert le circuit de Sepang l'année dernière. Il avait terminé sa première course sur l'exigeant circuit malais dans le top 10. Ce week-end, il tentera de faire mieux afin de se relancer.

« A Sepang, ce sera comme au Qatar – chaud et dur, un véritable test au niveau physique, » explique Bayliss. « La météo peut être très éprouvante, il y a beaucoup d'humidité, mais je pense que nous sommes bien préparés pour la chaleur, après avoir passé le week-end au Qatar. »

« Sepang est différent de Losail, car la météo est toujours incertaine. Un orage peut éclater quand on s'y attend le moins. Le tracé est coulé, rapide, ça me convient. »

« La piste est large, ce qui est bon pour le spectacle : il y a assez de place pour que plusieurs pilotes s'engagent de front dans les virages. J'attends ce week-end avec impatience car il est temps que l'on ait un peu plus de réussite. »

Tags:
MotoGP, 2004, MARLBORO MALAYSIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›