Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Biaggi révèle ses secrets contre le ‘jet-lag'

Biaggi révèle ses secrets contre le ‘jet-lag'

Biaggi révèle ses secrets contre le ‘jet-lag'

La fin de saison est la période la plus éprouvante du Championnat du Monde MotoGP, avec une intense tournée ‘outre-mer' précédant le dernier Grand Prix, disputé à Valence. Cette année, en l'espace de 47 jours, les pilotes doivent parcourir 55 000 kilomètres pour visiter cinq pays répartis sur trois continents : le Japon, le Qatar, la Malaisie, l'Australie et l'Espagne.

Outre le ‘cauchemar logistique' auquel est confronté les différentes équipes, les pilotes doivent s'accommoder au mieux des effets physiologiques du décalage horaire ou ‘jet-lag'. Max Biaggi, vétéran du Championnat du Monde, évoque le problème et révèle ses secrets pour le surmonter.

« En général, pour digérer le jet-lag, je fais un peu d'exercice en arrivant : je fais le tour du circuit en courant ou je passe un peu de temps au gymnase avant que ne commencent les essais. »

« J'essaie de ne pas m'endormir au beau milieu d'une séance d'essais ! » plaisante l'italien. « En fait, une fois que les essais débutent, que l'on fait des briefings techniques et des interviews, la concentration et l'adrénaline permettent de tenir le coup. Après deux jours, ça va parfaitement ! »

« Il m'est arrivé de mal dormir et de me réveiller très tôt. Dans ces cas là, il n'y a pas grand chose à faire. Il faut parvenir à gérer son sommeil, car on ne vous attendra pas pour l'ouverture de la pitlane… »

« Je choisis toujours l'hôtel le plus proche du circuit, et mon physiothérapeute séjourne dans le même hôtel. Il s'occupe de mes repas et m'envoie au lit si je traîne trop longtemps sur le circuit. »

Tags:
MotoGP, 2004, MARLBORO MALAYSIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX, Max Biaggi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›