Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Phillip Island, un vrai challenge pour les pneus

Phillip Island, un vrai challenge pour les pneus

Phillip Island, un vrai challenge pour les pneus

Le tracé de Phillip Island compte parmi les circuits les plus exigeants du calendrier en matière de pneumatiques. Nicolas Goubert, responsable de la compétition moto chez Michelin, passe en revue les spécificités du circuit australien, où la firme de Clermont Ferrand s'est imposée chaque année depuis son arrivée en Championnat du Monde.

« Ce circuit est un vrai challenge, c'est donc l'une des courses les plus intéressantes pour nous, » affirme Nicolas Goubert. « C'est un circuit que nous adorons. Il est rapide et ouvert. Les courses y sont généralement disputées et très serrées. »

« Les virages sont longs et rapides. Ils sollicitent donc beaucoup les pneus. Les motos sont longtemps sur l'angle, les pilotes utilisent beaucoup les gaz. Tout cela nous amène à relever des températures de pneus très élevées, parfois les plus élevées de la saison si la température de la piste est elle-même élevée. Il ne fait pas très chaud à Phillip Island à cette période de l'année normalement, mais on ne sait jamais. En tout cas après la Malaisie et le Qatar, on s'attend à avoir moins chaud ce week-end ! »

« Les essais que nous avons effectué à Phillip Island cet hiver nous ont permis de constater que notre pneu arrière 2004 apporte un vrai plus dans les longs virages à gauche. Il donne plus de motricité, ce qui permet de réduire le phénomène de glisse. »

« Notre nouveau pneu avant devrait aussi se révéler performant. Il permet au pilote de vraiment bien sentir la façon dont le pneu se comporte, ce qui encourage le pilote à s'approcher encore plus de la limite et à se montrer plus agressif en entrée de virage. Il faut pouvoir aller vite en entrée et en milieu de virage ici parce que c'est un circuit rythmé, à l'inverse des tracés plus saccadés parfois appelés stop-and-go. »

« L'état du revêtement ne change pas pendant le week-end à Phillip Island. Ce n'est pas comme Losail ou Welkom. La piste reste constante sur l'ensemble du week-end de course. »

Tags:
MotoGP, 2004, CINZANO AUSTRALIAN GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›