Achat de billets
Achat VidéoPass

En piste à Valence…

En piste à Valence…

En piste à Valence…

Après les interminables lignes droites de Sepang et le trépidant manège de Phillip Island, le MotoGP change de rythme : ce week-end, le Championnat du Monde MotoGP se conclura sur le circuit Ricardo Tormo* de Cheste, l'un des circuits les plus lents du calendrier avec une vitesse moyenne au tour de 155 km/h.

Plus adapté aux petites cylindrées, le Ricardo Tormo est un véritable tourniquet pour les MotoGP.La nature ‘stop & go' du tracé met l'accent sur le transfert des masses, mais les suspensions doivent être assez dures pour limiter les phénomènes de cabrage et de plongée.

Avec des entrées de virage en descente où les pilotes sont encore sur les freins, le train avant est très sollicité et les réglages favorisent l'agilité de la machine au détriment de la stabilité.

Côté transmission, le frein moteur doit être ajusté de façon à permettre aux pilotes d'enchaîner les virages sans perte de rythme, tandis que les rapports utilisés sont relativement courts. Les deux premiers rapports sont les plus utilisés, avec notamment une série de trois virages négociées en première.

* Le circuit Ricardo Tormo fut inauguré en 1999. Il doit son nom au double Champion du Monde 50cc (1978-1981), décédé en 1998. La localité de Cheste se situe à une dizaine de kilomètres de Valence.

Tags:
MotoGP, 2004, GRAN PREMIO MARLBORO DE LA COMUNITAT VALENCIANA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›