Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Michael Jordan teste la Ducati Desmosedici

Michael Jordan teste la Ducati Desmosedici

Michael Jordan teste la Ducati Desmosedici

‘His Airness' Michael Jordan a effectué ses premiers tours de roues en MotoGP ! Le légendaire basketteur américain a eu l'occasion de prendre le guidon de la Ducati Desmosedici bi-place sur le circuit de Valence, dans le sillage de quatre pilotes MotoGP – Sete Gibernau, Colin Edwards, Kenny Roberts Junior et Kurtis Roberts.

Passionné de motos depuis l'enfance, Jordan est un habitué des circuits : son propre team, Jumpman23.com Yamaha, est représenté par Montez Stewart dans les Championnats AMA Supersport et Superstock. Il possède un garage bien fourni, avec notamment des Ducati 998 et 999.

Ce week-end, Jordan était venu en Espagne pour suivre le Grand Prix Marlboro de Valence, mais son enthousiasme a été récompensé par une invitation à tester une Desmosedici dont le V4 développe plus de 230 chevaux.

« Sete m'a embarqué là-dedans ! » raconte Jordan, qui a revêtu une combinaison spécialement préparée par Alpinestar. « C'était marrant, mais je ne suis pas allé au-delà de la quatrième, je me demande ce que donne une telle machine à fond de sixième ! En ligne droite, ça allait, mais trouver des repères dans les virages était plus difficile… et pendant ce temps, les gars s'amusaient à me taper sur les jambes ! »

« Ces machines sont tellement puissantes ! J'ai essayé de faire un wheelie, mais j'avais un peu peur, je me suis contenté de faire des zigzags. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il faut un peu de temps pour s'habituer à une telle puissance. »

Avant d'entrer en piste, Jordan a pu bénéficier des conseils des deux pilotes du team Ducati Marlboro, Loris Capirossi et Troy Bayliss, mais aussi de Randy Mamola, habituellement chargé des démonstrations au guidon de la Desmosedici bi-place.

« J'ai toujours été passionné de motos, j'ai commencé à piloter des dirt-bikes à l'âge de cinq ans. J'adore le MotoGP – j'aimerais avoir un team un de ces jours, mais pour le moment, j'en suis encore à apprendre les ficelles du métier. »

Tags:
MotoGP, 2004, GRAN PREMIO MARLBORO DE LA COMUNITAT VALENCIANA, QP2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›