Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Redman reprend le guidon avec Kawasaki

Redman reprend le guidon avec Kawasaki

Redman reprend le guidon avec Kawasaki

Jim Redman, sextuple Champion du Monde, a rejoint les journalistes réunis lundi à Valence pour essayer la Kawasaki Ninja ZX-RR de Shinya Nakano et Alex Hofmann.

Si parmi les invités, figuraient de nombreux pilotes retraités tels que Randy Mamola, Didier de Radigues ou encore Steve Parrish, aucun ne pouvait se targuer d'un palmarès aussi riche que celui de Redman, qui a décroché quatre titres 350 et deux titres 250 avec Honda – à ce jour, aucun pilote n'a remporté plus de titre pour le constructeur japonais.

Au sommet de sa carrière, Redman signa un triplé historique lors du Dutch TT 1964 : le même jour, il s'imposa en 125cc, 250cc et 350cc ! Pilote complet, Redman a aussi remporté le TT de l'Ile de Man à six reprises.

« C'était fantastique, mais il m'aurait fallu quelques runs supplémentaires pour faire justice à cette moto, » commentait Redman après avoir essayé la ZX-RR. « La machine est si puissante qu'ouvrir l'accélérateur est très délicat, l'avant a tendance à décoller, même entre deux virages. J'ai essayé de changer de position pour mettre un peu plus de poids sur l'avant, mais l'avant décolle toute le temps. »

« J'imagine qu'à 73 ans, je ne peux m'attendre à piloter ce genre de moto comme je le faisais autrefois, mais j'adorerais remettre ça, c'était vraiment fantastique. »

Parmi les pilotes essayeurs ‘d'un jour', on retrouvait aussi Jorge ‘Aspar' Martinez, qui a remporté trois titres 80cc et un titre 125, mais aussi Olivier Jacque, qui avait battu Shinya Nakano dans la course au titre 250 en 2000. A eux trois, Redman, Martinez et Jacque totalisent onze titres sur la période 1962-2000.

Après cette séance d'essais destinée à la presse, le team Kawasaki Racing retrouvera la piste fin novembre. Le team tournera trois jours à Jerez, puis deux jours au Paul Ricard, pour des essais consacrés aux pneus pluie.

Tags:
MotoGP, 2004, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›