Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Mamola revient sur le marché des transferts

Mamola revient sur le marché des transferts

Mamola revient sur le marché des transferts

L'an dernier, à la même époque, on ne parlait que du passage de Valentino Rossi de Honda à Yamaha – on avait alors du mal à croire qu'un tel transfert avait eu lieu ! Les autres changements notables furent l'arrivée de Neil Hodgson et de Ruben Xaus, issus du Championnat du Monde de Superbike et arrivés en MotoGP ‘par la petite porte', mais aussi le passage de Colin Edwards sur Honda. Cette fois, il y a plus de mouvements à commenter !

Jusqu'ici, les principaux transfert furent le recrutement de Carlos Checa par Ducati et son remplacement chez Yamaha par Colin Edwards. Il s'agit de changements significatifs et il sera intéressant de voir comment se comporteront ces deux pilotes en 2005.

Je sais que certaines personnes ont critiqué Ducati pour avoir engagé Carlos, car ses dernières saisons n'ont pas été ce qu'elles auraient dû être. Cette année, il s'est glissé en tête une fois ou deux et a fait un podium. J'imagine que chez Yamaha, sa motivation a fini par s'essouffler. Je pense qu'il a le talent requis et vu les temps qu'il a réalisés dès ses débuts sur Ducati à Valence, ce changement d'environnement est peut-être ce dont il avait besoin pour se relancer.

Est-ce que ce sera suffisant pour qu'il puisse se battre régulièrement pour la victoire face à Valentino Rossi ? Seul le temps nous le dira, mais il s'agit d'un sacré boulot ! Il suffit de demander ce qu'en pensent Loris Capirossi, Max Biaggi, Sete Gibernau et Makoto Tamada.

A première vue, je pense qu'Edwards sera dans une position délicate chez Yamaha. En passant dans un team officiel, aux côtés du Champion du Monde, il devra composer avec une sacrée pression. Il faudra faire des résultats et il n'aura aucune excuse. Cela dit, il sera bien entouré. En termes de pilotes, Rossi et Edwards sont les priorités de Yamaha. Il aura tout ce qu'il veut au niveau moteur et châssis, donc au final, tout dépendra de lui.

Cette année, c'est justement le fait que Honda n'ait pas clairement défini ses priorités qui a fini par exaspérer Edwards et qui leur a probablement coûté le titre. Je pense que le HRC sait que cette fois, ils doivent concentrer leurs efforts et c'est pour cela qu'ils aligneront Max Biaggi aux côtés de Nicky Hayden dans leur team officiel. Qu'en sera-t-il exactement de Sete Gibernau, vice-Champion deux années de suite ? Ça, personne n'en est sûr.

Cette semaine, on a appris le passage de Marco Melandri chez Honda, en tant que coéquipier de Gibernau. Comme Checa, Marco a connu des hauts et des bas. Il a fait de bonnes courses et décroché deux podiums. Il n'a pas toujours été chanceux, mais il a aussi commis quelques erreurs.

J'ai appris de source fiable que Valentino Rossi lui-même, bon ami de Marco, lui a conseillé d'aller chez Fausto Gresini. Personne ne connaît mieux la Honda que Valentino et il semblerait que cette machine soit plus adaptée à Marco. Le fait de courir dans un team italien sera un autre plus. Il faudra le surveiller de près !

Chez Tech3, à la place de Melandri, on retrouve Toni Elias, enfin c'est ce que l'on peut penser vu qu'il a testé la moto la semaine dernière à Valence ! Passer en MotoGP, où les machines sont plus lourdes et plus puissantes, n'est pas facile, mais Toni court souvent en Supermotard et il sait glisser et exploiter le couple d'un moteur, même s'il est passé par les Championnats 125 et 250. Toni va réaliser qu'il y a beaucoup de pilotes avec de très bonnes machines et que chaque week-end, il y en a au moins sept qui repartent sans le moindre point.

D'entrée de jeu, Toni sera sous pression. Pour lui, la clé de la réussite sera la façon dont il gèrera cette pression et la façon dont son entourage pourra l'aider. Chaque week-end, Toni devra se battre pour terminer dans les points, tandis que Sete Gibernau et Dani Pedrosa continueront à faire les gros titres en Espagne. Toni doit oublier tout cela pour se concentrer sur ce qui sera une saison d'apprentissage.

Voilà pour ce qui est des transferts confirmés. Pour le reste, on n'a que des rumeurs. Le passage de Troy Bayliss sur Honda chez Sito Pons semble toutefois acquis. Au début de l'année, Troy a probablement mal vécu le fait de voir son vieil adversaire du Superbike, Colin Edwards, se régaler avec la Honda tandis que Ducati rencontrait beaucoup de problèmes avec sa nouvelle Demosedici GP4. Cela a vraiment entamé sa confiance.

L'an prochain, on devrait donc voir Troy sur une Honda et j'attends cela avec impatience. Voir le numéro 12 sur une machine d'une autre couleur sera étrange, mais il devrait être dans le paquet de tête, comme ce fut le cas à Valence. Je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas.

La grosse inconnue du moment est l'identité de son futur coéquipier : Alex Barros, Makoto Tamada et Ruben Xaus sont en lice. Xaus pourrait aussi se retrouver avec Elias chez Yamaha, ce qui obligerait Luis d'Antin a recruter deux nouveaux pilotes après le départ de Neil Hodgson pour le Championnat AMA.

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›