Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Suzuki et Yamaha en piste à Sepang

Suzuki et Yamaha en piste à Sepang

Suzuki et Yamaha en piste à Sepang

Cette semaine, le circuit de Sepang, en Malaisie, accueille les teams officiels Yamaha et Suzuki. Lundi, les pilotes ont pu profiter de conditions particulièrement favorables pour leur première journée d'essais, avec une température maxi de 37°C.

Comme à Valence au début du mois, Valentino Rossi a tourné au guidon d'une pré-version de la YZR-M1 2005 tandis que Colin Edwards s'est concentré sur la mise au point de la machine 2004.

Le Champion du Monde étrennait un nouveau casque, qu'il devrait porter tout au long des essais hivernaux. La décoration de ce casque reprend le thème du ‘balayeur', qu'il avait lancé à Sepang suite à l'incident de la grille du Qatar avec le T-shirt ‘La Rapida'. Avec un logo ‘Rossi' genre lessive, le casque évoque le ‘ménage' effectué par l'italien dans les catégories 125, 250, 500 et MotoGP.

Rossi a bouclé un total de 55 tours, le meilleur en 2'02.50. Edwards a couvert 75 tours et établi son meilleur chrono en 2'03.10. Alors que la presse était gardée à distance de la pitlane et qu'un certain secret entourait la nouvelle M1, Davide Brivio, manager de Gauloises Fortuna Yamaha, expliquait la situation de son équipe.

« La M1 2005 est une nouvelle machine et c'est comme si l'on repartait de zéro. Les ingénieurs travaillent étroitement avec Valentino pour décider de l'orientation à donner à ce projet, car nous avons réalisé que les limites de la machine 2004 avaient été atteintes, » explique l'italien.

« Nous avons toujours la machine Championne du Monde, mais nous essayons de gagner en puissance, c'est quelque chose que Valentino nous a demandé tout au long de l'année. Après cette séance, il pourra profiter de vacances bien méritées, tandis que nos ingénieurs s'apprêtent à vivre un hiver très chargé, vu que nous sommes à moins de six mois du début de la saison. » Chez Suzuki, en l'absence de John Hopkins – convalescent après avoir été opéré aux jambes la semaine dernière, et de Kenny Roberts – toujours diminué par la blessure au coude qui lui avait fait manquer les quatre dernières courses de la saison, on a vu les japonais Kousuke Akiyoshi et Nobuatsu Aoki prendre en charge les essais de la GSV-R chaussée de Bridgestone.

Après plusieurs saisons chez Proton KR, Aoki retrouvait ainsi le constructeur avec lequel il se distingua à l'époque des 500cc.

Les essais continueront mardi et mercredi.

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›