Achat de billets
Achat VidéoPass

Ducati démarre fort avec Bridgestone

Ducati démarre fort avec Bridgestone

Ducati démarre fort avec Bridgestone

A l'issue de sa première journée d'essais avec les pneus Bridgestone, Loris Capirossi s'était contenté de remarques prudentes, mais après avoir bouclé 65 tours supplémentaires mercredi, l'italien pouvait laisser libre cours à son enthousiasme.

Rejoint par une horde de pilotes Honda, Capirossi a signé le meilleur temps de la journée en 1'41.150, dans d'excellentes conditions climatiques (27°C au sol). Le pilote Ducati a testé différentes types de pneus et a travaillé sur la mise au point de la Demosedici GP5.

« Je suis très satisfait, ces premiers essais (avec Bridgestone) se passent très bien, » commentait Capirossi. « Nous avons poursuivi notre travail sur le cadre et le bras oscillant, et la moto progresse à chaque fois que nous prenons la piste. »

« Nous n'en sommes qu'à notre deuxième journée d'essais avec les pneus Bridgestone, mais j'ai déjà de bonnes sensations. J'apprécie leurs méthodes de travail et j'estime que nous avons bien démarré notre préparation. »

Son nouveau coéquipier, Carlos Checa, a tourné en 1'41.314 avec un total de 68 tours bouclés. Pendant ce temps, Régis Laconi travaillait sur l'électronique de la Desmosedici. Le français a couvert 60 tours, avec un meilleur temps en 1'43.312.

« Je suis ravi par le déroulement de ces essais, » déclarait Filippo Preziosi, directeur technique de Ducati Corse. « La dernière fois que nous sommes venus sur ce circuit, pour le Grand Prix, nous étions dans une situation délicate et nos performances étaient bien peu en rapport avec nos attentes. »

« Quelques mois plus tard, nos deux pilotes tournent à un bon rythme, ce qui prouve que la moto a progressé de manière significative au cours de la saison. Nous savions que changer de pneumatiques serait délicat, mais que cette solution présentait un certain potentiel, qui a été confirmé par ces premiers résultats. »

« Nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais des journées comme aujourd'hui sont importantes pour l'équipe ! Il faut saluer le travail de ceux qui sont à l'usine. Ce fut une année difficile, mais ils ont prouvé leur sens des responsabilités et leur dévotion. »

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›