Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

OJ poursuit son apprentissage sur quatre roues

OJ poursuit son apprentissage sur quatre roues

OJ poursuit son apprentissage sur quatre roues

Le week-end dernier, Olivier Jacque participait au Rallye du Var, dernière étape du Championnat de France des Rallyes. Engagé au volant d'une Clio de Renault Sport, Jacque a décroché une probante sixième place dans le cadre de la Clio Cup Rally.

« C'est une expérience extraordinaire et je me suis régalé. Terminer à cette sixième place juste derrière les meilleurs de la Coupe qui ont participé à l'ensemble du championnat est une belle récompense, pour moi qui suis un apprenti dans ce domaine, mais également pour Renault Sport qui m'a confié ce volant pour la deuxième fois cette saison. »

« Par rapport à ma première course, le Rallye du Rouergue cet été, je sens que j'ai beaucoup progressé. C'est aussi grâce à mon coéquipier, Jean-Claude Grau, qui a su me mettre en confiance mais également canaliser mes ardeurs sur ce rallye très piégeux. Finale du championnat de France, le Rallye du Var est composé de spéciales très longues et très techniques, avec des changements de rythmes permanents et toutes les difficultés que l'on peut rencontrer sur ce genre d'épreuve. »

« Le plus difficile pour moi était d'appliquer les notes que me lit mon coéquipier. C'est une sorte de pilotage à deux où il faut entièrement faire confiance à l'autre et ne pas hésiter par exemple à aborder un virage à fond s'il l'indique alors qu'on aurait tendance à lever le pied. C'est tellement différent de la moto où l'on est seul sous son casque ! »

« Après trois jours de course, nous étions en parfaite harmonie Jean-Claude et moi et j'ai vraiment ressenti le pur plaisir du pilotage. On s'est même permis de faire claquer un temps dans la dernière spéciale dimanche et je n'ai qu'un regret, que le rallye ne soit pas plus long pour continuer à progresser. »

« Le seul problème que nous ayons rencontré sur les trois jours est une petite sortie de route dans la première spéciale car la répartition des freins était mal réglée. Nous avons bien failli finir sur le toit. Heureusement, j'ai pu récupérer la voiture, régler les freins et repartir en toute confiance. »

« Au terme de ce Rallye du Var, nous sommes heureux non seulement d'être allés au bout, mais en plus de terminer à une position honorable. »

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›