Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rentrée réussie pour Edwards et Rossi

Rentrée réussie pour Edwards et Rossi

Rentrée réussie pour Edwards et Rossi

Colin Edwards effectuait ce week-end à Sepang ses débuts officiels chez Yamaha. S'il a déjà eu l'occasion de piloter la M1 deux fois avant la trêve hivernale, l'américain n'est officiellement le nouveau coéquipier de Valentino Rossi que depuis le 1er janvier.

« Je suis content de cette première journée, c'est génial d'être de retour. Nous avons passé la journée à modifier les réglages pour améliorer mon feeling, » explique le texan.

« Les japonais ont besoin de beaucoup d'informations pour leur base de données. Nous n'avons pas testé de pneus sachant que nous voulions nous concentrer sur les réglages. Demain nous essaierons différents types de gommes Michelin. »

« Nous avons un nouveau moteur, un nouveau châssis et il y a beaucoup de travail. Certains aspects de la moto ont progressé et d'autres moins il va falloir trouver le bon équilibre. »

Interrogé au sujet de la pression inhérente à son nouveau statut de ‘coéquipier du Champion du Monde', Edwards répond : « Tout le monde me dit la même chose, mais je ne vois pas les choses de la même façon. Je pense que c'est mieux : Valentino est Champion du Monde et il développe la moto que je piloterai aussi cette année. »

« Je pense qu'ensemble, nous pouvons bien travailler. Nous avons des styles assez proches et ce qui marche pour lui fonctionne généralement pour moi. Nous travaillons dans la même direction, ce qui est essentiel pour former une bonne équipe. »

A Sepang, Edwards est en piste avec de nombreux pilotes, mais d'après lui, un peu de concurrence profitera à tous, même s'il ne s'agit que d'essais hivernaux.

« Plus on est de fous, plus on rit ! » remarque Edwards. « Nous savons ce qui nous attend. Toutefois, les pilotes Honda ont leurs machines de l'an dernier pour ces essais, tandis que nous travaillons déjà sur la version 2005. Il faudra peut-être attendre la deuxième séance d'essais pour y voir plus clair. »

Les propos de Rossi faisaient écho à ceux de son nouveau coéquipier : cette première journée fut une entrée en matière satisfaisante, l'italien ayant signé le deuxième meilleur temps de la journée derrière Capirossi.

« Ce ne fut pas une mauvaise journée pour un retour aux affaires! Nous avons passé la journée à travailler sur les réglages et nous savons que cette moto est bonne, » déclare Rossi.

« Il y a des améliorations sur le moteur et le but est de trouver le même feeling que celui que nous avions l'année dernière avec l'ancienne moto pour que je puisse la piloter de la même manière. La moto est presque toute nouvelle et je n'ai pas roulé depuis 2 mois, par conséquent il y a beaucoup de travail devant nous. »

Davide Brivio, directeur du team Gauloises Yamaha, confirme que le potentiel dévoilé par Rossi et Edwards n'est qu'un avant-goût des choses à venir, Yamaha ayant établi un intense programme d'essais d'ici le coup d'envoi du Championnat.

« En novembre nous avions testé un prototype et ici nous avons la moto 2005. Aujourd'hui nous avons effectué le travail classique de mise au point des réglages. Nous avons 18 jours d'essais avant le début de la saison, ce qui va nous permettre de bien travailler pour trouver les meilleures solutions. »

Tags:
MotoGP, 2005, Colin Edwards, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›