Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Kanemoto à nouveau réuni avec Biaggi

Kanemoto à nouveau réuni avec Biaggi

Kanemoto à nouveau réuni avec Biaggi

Dimanche, avec le début des essais MotoGP de Sepang, Erv Kanemoto s'installait dans son nouveau rôle de directeur technique du team Repsol Honda. Après avoir participé au programme Bridgestone puis tenu le rôle de conseiller chez Suzuki l'an dernier, le ‘sorcier américain' est de retour chez Honda pour remettre le team officiel sur les rails.

« C'est un vrai challenge, exigeant et enthousiasmant, » confie Kanemoto. Ces essais en Malaisie marquent ses retrouvailles avec Max Biaggi. En 1998, l'italien effectua une première saison fulgurante dans la catégorie reine ; au guidon d'une Honda préparée par Kanemoto, il avait remporté sa toute première course et décroché la deuxième place du Championnat du Monde.< /p> « Je vais travailler sur les différents aspects de la machine et voir comment nos deux pilotes peuvent l'exploiter au mieux, et pour qu'ils puissent aussi donner le meilleur d'eux-mêmes. Pour le moment, nous n'en sommes qu'au début et nous ne faisons que collecter des informations. »

« Le mois prochain, nous reviendrons à Sepang avec la machine 2005 et ce sera un véritable point de départ. J'ai obtenu de bons résultats avec Max par le passé et nous entretenons de bonnes relations. J'espère travailler avec Nicky (Hayden) de façon tout aussi productive. »

Lors de cette première journée d'essais, le plus surprenant fut de voir Biaggi au guidon d'une RC211V frappée de son traditionnel numéro 3, mais sous la livrée Repsol Honda, des couleurs sous lesquelles ont précédemment couru ses principaux rivaux, Mick Doohan et Valentino Rossi.

L'italien reprenait le guidon pour la première fois depuis sa chute en Supermotard, au mois de novembre. Victime d'une fracture à la cheville gauche, Biaggi n'est pas encore en pleine possession de ses moyens, mais a tout de même pu boucler 52 tours, avec un meilleur temps en 2'02.35.

« Je me remets en selle, je peux piloter, c'est l'essentiel ! » commente Biaggi. « Ma cheville est encore douloureuse, mais je n'ai pas envie de me plaindre. Ces premiers essais m'ont permis de voir comment va mon pied. Je vais bientôt pouvoir jeter mes béquilles ! »

« Nous avons commencé à travailler sur la moto. Les nouvelles pièces demandent beaucoup de travail. Nous devons mettre au point la ‘machine gagnante'. Courir pour le HRC, et avec Erv Kanemoto, est un honneur, mais aussi une grosse responsabilité. »

Tags:
MotoGP, 2005, Max Biaggi, Nicky Hayden

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›