Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des essais éprouvants pour les pilotes Tech3

Des essais éprouvants pour les pilotes Tech3

Des essais éprouvants pour les pilotes Tech3

Les pilotes Fortuna Yamaha, Toni Elias et Ruben Xaus, ont terminé mardi leur première séance d'essais de l'année 2005 avec la nouvelle version de la YZR-M1. Le but de cette dernière journée était de poursuivre l'apprentissage de la moto, sans réaliser de changements techniques majeurs.

Lundi soir, Toni Elias s'est rendu à l'hôpital de Sepang où les médecins lui ont diagnostiqué une fracture à la main droite du petit doigt après sa chute lors de la première journée d'essais dimanche.

« Je suis très content de ces essais, bien que les choses aient été un peu compliquées avec ma chute de dimanche, mais j'ai finalement pu terminer mes essais comme prévu, » commente Elias. « Cet après-midi, j'ai réalisé mes premiers tests de gommes avec Michelin. »

« Nous n'avons pas fait de grandes modifications sur la M1, juste quelques ajustements. Je suis bien sur la moto et en même temps, il y a certaines choses pour lesquelles je manque encore de naturel. Il faut me laisser encore un peu de temps, c'est le processus normal quand on découvre une moto. »

« Ces essais ont été bien meilleurs que ceux réalisés à Valencia pour ma première sortie avec la M1. Il va falloir que je m'adapte à ces longues séances, mais j'espère poursuivre le développement dans ce sens, sachant que je me suis beaucoup amusé et je repars très content. »

Son coéquipier Ruben Xaus a pour sa part terminé ses premiers essais avec la YZR-M1 très satisfait malgré quelques difficultés à s'habituer à sa nouvelle machine, qui lui a causé quelques soucis physique du fait de sa morphologie - le frottement de son corps sur la YZR-M1 lui causant quelques brûlures.

« Ma phase d'adaptation à une moto si différente de celle que je pilotais auparavant m'a causé quelques problèmes physiques et j'ai eu des brûlures sur le corps, dues au frottement sur la moto, » explique Xaus. « Aujourd'hui j'ai continué ma découverte de la M1 sur cette piste très difficile de Sepang. Sur la télémétrie, on voit parfaitement bien que j'ouvre les gaz, mais la moto est plus courte et le transfert de masse est très différent de celui de la Ducati. »

« Du fait de mon manque de confort sur la M1, j'ai plus travaillé sur ce point que lors des deux premiers jours. J'ai de bonnes relations avec l'équipe bien qu'il me faille encore m'habituer à la manière dont les Japonais travaillent. Peut-être qu'il aurait été plus simple de débuter en Europe, où j'ai plus de repères. De toute manière nous avons commencé ici et je suis très content de la manière dont les choses se sont déroulées pour ma première sortie avec la Yamaha ! »

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›