Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Mamola revient sur les essais de Sepang

Mamola revient sur les essais de Sepang

Mamola revient sur les essais de Sepang

L'hiver fut long pour tout le monde et je suis sûr que comme moi, vous attendez avec impatience le début du Championnat, le 10 avril à Jerez.

Enfin, c'est un peu comme si la saison avait déjà démarré, avec les essais de Sepang. C'était intéressant à suivre, avec les résultats et les news sur motogp.com. Tout ce que l'on peut regretter, c'est que lors de ce genre d'essais, il faut être sur place pour vraiment savoir ce qu'il se passe. L'indication que donne le meilleur temps ne révèle qu'une partie de la vérité, et il est aussi dur pour moi que pour vous de savoir ce qu'il s'est vraiment passé au-delà des résultats bruts.

Par exemple, j'aimerais savoir si Loris Capirossi, sur la Ducati Desmosedici GP5, a réussi à faire son meilleur temps avec des pneus ‘course' et si Sete Gibernau dit la vérité quand il explique qu'il tournait régulièrement en 2'02 lors de l'un de ses runs !

En tout cas, on a vu les pilotes habituels aux avant-postes, et tout le monde a essayé de battre Valentino Rossi. Valentino m'a semblé assez régulier ; quand je lis ce qu'il a dit et après avoir parlé avec des gens qui étaient sur place, il semble assez content du développement de sa moto 2005.

Cette période est cruciale pour le déroulement de la saison, car les ingénieurs des différentes usines peuvent rencontrer les techniciens ‘suspension' et les spécialistes des pneus afin de voir comment ils peuvent faire progresser une machine en travaillant tous ensemble.

L'an dernier, Yamaha a réalisé un travail incroyable, ils ont su répondre aux attentes de Valentino en lui fournissant une machine capable de battre Honda lors des essais officiels de mars, puis de remporter le Championnat du Monde.

Ils ont pris Honda par surprise et ce sera différent cette année. Honda avait beaucoup de monde à Sepang, avec l'objectif de recueillir autant d'informations que possible pour leur machine 2005, ce qui me semble avoir été le facteur le plus important de ces essais. Ils sont déterminés à reprendre le titre, cela se voit aux changements effectués au niveau du team officiel et aux efforts réalisés afin de mettre au point une machine compétitive à temps.

A mon avis, le retour d'Erv Kanemoto pourrait être la clé de leurs progrès. Erv représente ce qui a manqué au HRC durant la saison 2004. Quand ils ont perdu Valentino Rossi, ils ont perdu leur meilleur pilote, mais en perdant Jeremy Burgess, ils ont aussi perdu de vue la voie à suivre et je pense que cela a touché toute l'équipe, même Nicky Hayden, car l'influence de Jeremy était très forte.

Honda sait évidemment ce qu'il faut faire quand il s'agit de construire une moto, mais dans les stands, il faut quelqu'un qui soit capable de prendre les décisions concernant la mise au point de la moto pour chaque circuit, qui puisse faire le lien entre les mécaniciens, les ingénieurs et l'usine, mais surtout, qui sache comprendre les pilotes et transposer leurs impressions au niveau des réglages à adopter.

Erv est le candidat idéal pour ce rôle, et ayant déjà bien travaillé avec Max par le passé, ils devraient à nouveau former une bonne équipe.

Je pense que les résultats de leur première séance se verront dès les prochains essais à Sepang, où Honda sortira sa machine 2005 pour la première fois. C'est là que Valentino Rossi comprendra vraiment ce qui l'attend cette année.

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›