Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi, content de reprendre le guidon

Rossi, content de reprendre le guidon

Rossi, content de reprendre le guidon

Valentino Rossi a pu reprendre le guidon dimanche à Sepang, après avoir été contraint au repos la veille, en raison d'un virus. Bien que diminué, le Champion du Monde a bouclé 35 tours dont un long run, avant de terminer sa séance vers 16h00.

«J'ai attrapé un virus et hier je n'étais pas en état de piloter… Aujourd'hui j'étais un peu mieux et nous avons pu faire un bon travail ce matin, » explique Rossi, auteur du quatrième meilleur temps de la journée en 2'01.275. « Nous avons fait des bons tours avec une simulation de course mais je commençais à me sentir à nouveau faible pour les cinq derniers tours. »

« La moto est bonne et j'ai un bon feeling, nous avons réglé différents problèmes avec des essais de gommes. Maintenant je vais me coucher de façon à bien récupérer pour Philip Island. »

Le team Gauloises Yamaha se prépare en effet à rejoindre l'Australie pour trois journées d'essais supplémentaires.

« Nous n'avons pas pu réaliser tout notre programme du fait de l'état de Valentino mais ce que nous avons fait était satisfaisant, » commente Jeremy Burgess, chef mécanicien du pilote italien. « Nous avons confirmé nos derniers essais en travaillant principalement sur les pneus Michelin ainsi que sur différents réglages. »

« Michelin a développé de très bonnes gommes et nous partons vers Philip Island avec la même ambition que les autres équipes : être prêt pour la première course en avril ! »

Le coéquipier de Rossi, Colin Edwards, a travaillé un peu plus tard et s'est dit ravi par les progrès réalisés.

« Ma simulation de course fut difficile mais c'est un test important pour l'acquisition de données, » déclare Colin Edwards, qui a bouclé un total de 81 tours.

« Nous avons encore travaillé avec la nouvelle moto et je suis très content sachant que nous réalisons des progrès. La moto fut très bonne et les gommes Michelin très performantes. Je suis prêt à bouger pour un nouveau décor et l'Australie. »

Davide Brivio, le directeur de l'équipe Gauloises Yamaha, conclut : « Après trois séances à Sepang nous sommes impatients de voir comment notre moto fonctionne sur un autre tracé. Malgré le souci de santé de Valentino nous avons réalisé un bon travail avec nos deux pilotes. »

« Nous avons pu accumuler des données importantes en particulier avec leurs simulations de course. Nous partons maintenant à Philip Island où nous allons continuer notre préparation afin d'être prêt pour le départ de la saison. »

Tags:
MotoGP, 2005, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›