Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Nakano étrenne le ‘big bang' Kawasaki

Nakano étrenne le ‘big bang' Kawasaki

Nakano étrenne le ‘big bang' Kawasaki

Shinya Nakano a eu l'occasion de tester à Sepang un nouveau moteur, une version ‘big bang' du quatre cylindres en ligne Kawasaki.

Testé au banc durant l'hiver, le nouveau 990cc de la marque d'Akashi tournait en piste pour la première lors des essais qui avaient lieu ce week-end en Malaisie. Nakano a mené un important programme d'évaluation tandis que les ingénieurs Kawasaki ont recueilli toutes les informations nécessaires pour la prochaine évolution du moteur.

Si le développement du nouveau moteur n'en est qu'à ses débuts, les commentaires de Nakano indiquent que Kawasaki est parti dans la bonne direction. Le japonais apprécie les caractéristiques et le comportement du moteur, tout en soulignant que le constructeur avait encore du travail à faire.

« Le premier jour, j'ai pu comparer directement les ancienne et nouvelle versions du moteur ZX-RR. Le lendemain, je me suis consacré au ‘big bang', car il y a une réelle amélioration en termes d'accélération et d'exploitation, » explique Nakano.

« Avec ce nouveau moteur, la machine est plus stable et la motricité est améliorée. Mais comme toute nouveauté, nous avons encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir tirer le meilleur de ce moteur. »

« Globalement, je suis satisfait par ces essais. On reprendra notre programme dans une semaine à Jerez, mais d'ici là, il faudra faire quelques modifications afin d'améliorer la réactivité de l'accélérateur. »

Naoya Kaneko, coordinateur technique du team Kawasaki, confirme le bon déroulement de ces essais. « Sepang nous a permis de faire un shakedown du moteur ‘big bang', et les ingénieurs Kawasaki doivent poursuivre le programme de développement. »

« Ce moteur a du potentiel, et nous essaierons de l'exprimer lors des prochains essais de pré-saison en Europe. »

Harald Eckl, team manager, ajoute : « A Sepang, notre objectif était d'évaluer la dernière version du moteur, dont l'ordre d'allumage des cylindres est différent. En concentrant nos efforts sur Shinya, nous avons pu recueillir des informations cruciales pour notre programme de développement et qui permettront aux ingénieurs de franchir une nouvelle étape avant de reprendre les essais en Europe. »

« Nous avons différentes solutions à évaluer avant de prendre une décision finale concernant le type de moteur que nous utiliserons l'an prochain, mais je pense que ces essais constituent une étape importante de notre programme d'essais. »

Tags:
MotoGP, 2005, Shinya Nakano, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›