Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Poggiali : « Faire autant de kilomètres que possible »

Poggiali : « Faire autant de kilomètres que possible »

Poggiali : « Faire autant de kilomètres que possible »

Durant l'hiver, le plateau du Championnat du Monde 125 a été largement renouvelé, de nombreux pilotes ayant été promus en 250. Parmi les nouvelles têtes, un ‘revenant' : Manuel Poggiali, Champion du Monde de la cylindrée en 2001 est de retour, après avoir passé deux saisons en 250.

Fin janvier, Poggiali retrouvait Gilera pour sa première séance d'essais de l'année, sur le circuit de Jerez. Alors diminué par une grippe, le saint marinais ne fut guère convaincant. Aussi, il explique que d'ici le début de la saison, son objectif est de retrouver ses marques aussi vite que possible.

« Ces premiers essais ne se sont pas particulièrement bien passés, » admet Poggiali. « Il faut que je fasse autant de kilomètres que possible afin de retrouver mes sensations. »

« Cette année, ce sera comme une nouvelle expérience : une nouvelle moto, une nouvelle catégorie et un nouveau team. Parmi les trente mécaniciens avec lesquels j'ai travaillé en 2001 et 2002, je n'en ai retrouvé qu'un seul cette fois. »

« Pour le moment, je ne peux pas me fixer d'objectifs pour cette saison : je dois juste me familiariser avec mon nouvel entourage, faire connaissance avec le team et m'habituer à nouveau au pilotage d'une 125. »

Poggiali devra aussi découvrir ses nouveaux adversaires, la plupart des pilotes 125 qu'il a affronté par le passé ayant changé de catégorie entre temps. « Je dois reconnaître que je ne connais pas beaucoup de pilotes qui sont en 125 cette année. Pratiquement tous ceux contre qui j'ai couru en 2001 et 2002 sont partis ou courent dans une autre catégorie. Je n'ai pas regardé beaucoup de courses l'an dernier, et je ne sais donc pas trop à quoi m'attendre. »

Malgré cette approche prudente, Poggiali insiste sur le fait qu'il n'ait pas fait marche arrière en revenant en 125. Champion du Monde 250 dès sa première saison avec Aprilia, il a connu l'an dernier une saison plus difficile et estime pouvoir se relancer avec Gilera.

« J'ai décidé de revenir en 125, car après la saison dernière, je voulais gagner à nouveau, et je pense que je trouverai rapidement mes marques avec cette moto. »

Tags:
125cc, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›