Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bayliss plus à l'aise sur ses terres

Bayliss plus à l'aise sur ses terres

Bayliss plus à l'aise sur ses terres

L'australien Troy Bayliss assure être plus à l'aise sur le circuit de Phillip Island qu'à Sepang, où il tournait la semaine dernière. Jeudi, il a rencontré de nouvelles difficultés pour régler la Honda RC211V, mais estime que sa connaissance du circuit devrait lui permettre de trouver rapidement une solution à ses problèmes.

« C'est sympa d'être de retour chez moi, en Australie, » commente Bayliss, auteur du treizième meilleur temps de la journée en 1'13.8. « Sur ce circuit, j'ai pas mal de repères et je connais parfaitement le tracé. Aussi quand j'ai ressenti le même problème qu'à Sepang, j'ai compris que nous devions travailler sur la mise au point de la machine. »

« Cela veut aussi dire que si nous parvenons à trouver une solution pour ce circuit, ça marchera aussi ailleurs. Nous devons travailler dur et nous avons déjà commencé aujourd'hui. J'ai fait une centaine de tours et demain, nous aurons déjà quelques modifications à essayer. »

L'assiduité de Bayliss a impressionné sa nouvelle équipe et son chef mécanicien, Santi Mulero, n'hésite pas à souligner ses efforts. « Troy était le premier pilote en piste ce matin, alors que la température de la piste était encore assez basse, » commente Mulero. « C'est ‘son' circuit et il est bien déterminer à progresser, ce qui a motivé toute l'équipe. »

« Nous travaillons sur la géométrie du cadre, sur les suspensions et l'électronique. Nous savons qu'il nous reste encore beaucoup de travail, mais nous faisons de notre mieux. »

Le coéquipier de Bayliss, Alex Barros, s'est consacré à des essais de pneumatiques et après avoir amélioré ses temps par rapport au Grand Prix de l'an dernier, il estime qu'il pourra encore progresser une fois qu'il aura peaufiné les réglages de sa Honda.

« Aujourd'hui j'ai réussi à tourner en 1'30.6, soit un dixième de mieux que lors du Grand Prix, mais je ne suis pas totalement satisfait car mon rythme n'est pas si bon. Je dois trouver un peu plus de grip sur l'avant et nous devons aussi travailler sur la motricité, » explique le brésilien.

« Nous avons testé de nouveaux pneus et il y en aura d'autres demain. Je suis sûr que nous améliorerons les réglages de la moto, nous devons travailler sur les suspensions et sur l'électronique. Nous avons encore une certaine marge de progression au niveau de la mise au point. »

Son chef mécanicien, Ramon Forcada, ajoute : « Nous n'avons pas beaucoup travaillé sur les réglages car nous nous sommes concentrés sur les pneus. Nous avons démarré avec les mêmes réglages de base qu'à Sepang afin de bien voir la différence entre les divers types de pneus. »

« Demain, nous travaillerons sur le train avant, sur le moteur et sur l'électronique. D'après la télémétrie, Alex n'est pas aussi à l'aise que l'an dernier dans certains virages et nous savons quelles modifications apporter. »

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›