Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Byrne : "Nous avons une grosse marge de progression"

Byrne : 'Nous avons une grosse marge de progression'

Byrne : "Nous avons une grosse marge de progression"

Après trois journées d'essais en Espagne, sur le circuit de Jerez, Shane Byrne a regagné sa Grande Bretagne natale satisfait et confiant.

Il ne s'agissait pourtant que de la troisième sortie de ‘Shakey' au guidon de la Proton KR animée par le nouveau V4 KTM et le programme du team consistait à poursuivre l'adaptation du châssis au nouveau moteur.

Byrne a couvert un total de 152 tours au cours des trois journées passées sur le circuit qui accueillera aussi la première manche du Championnat du Monde le 10 avril prochain.

« Nous avons nettement progressé au niveau de la mise au point du train avant lors de la dernière journée, et je pense que nous avançons dans la bonne direction » commente Byrne. « Dimanche, avec des pneus ‘course', j'ai tourné en 1'44.2, soit quatre secondes plus vite que lors de la première journée. Au début, je n'étais pas très à l'aise avec le train avant en entrée de virage. Les principales modifications que nous avons apportées concernaient la géométrie du châssis et les réglages de fourche. »

« Nous avons encore une grosse marge de progression. Le dernier jour, j'ai pu faire des temps plus facilement, alors qu'au début, je m'étais vraiment arraché pour faire 1'47 – dimanche, tourner en 1'44.2 fut une simple formalité ! »

« Côte moteur, nous avons essayé différentes cartographies et divers ajustements. J'aimerais que le moteur pousse un peu plus en sortie de virage, et j'espère que nous parviendrons à progresser dans ce sens sans compromettre la souplesse du moteur. C'est dommage que l'on ait dû terminer plus tôt que prévu à cause d'un souci technique. »

« Je n'ai pas vraiment eu le temps de tester les nouveaux pneus apportés par Michelin. Je ne me suis pas amusé à tourner avec des pneus tendres de ‘qualifs', nous n'étions tout simplement pas prêts pour cela. »

Tags:
MotoGP, 2005

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›